Ampli Technics SU 7600 (1976-77)


Arrivé ce matin. J ‘ai acheté cet ampli, pour remplacer mon SU 3400 le temps de le réviser.

Fabrication 1976 1977 ( à confirmer, j’ai un doute ), (le SU3400 datait de 1973) façade alu un peu plus sobre et moins innovante que celle du 3400. De construction plus simple il est aussi moins lourd, sûrement dans le but de le rendre plus accessible au niveau prix, face à la concurrence.

Par rapport au 3400 il n’a pas la commutation des fréquences charnières du Baxandall ( graves aiguës), je n’ai jamais vu un autre ampli disposer de cette possibilité.

Il est un peu plus puissant que le 3400 : 2 X 41 W sur 8 ohms sur toute la bande 40 Hz 20 kHz toujours équipé de transistors de sortie ( pas encore de modules hybrides, tant mieux ). Le taux de distorsion est plus élevé : 0,2 % ce qui reste correct.

Ampli et préampli sont situés sur la même carte.

Un reproche : il n’ y a pas accès à la carte coté soudure par en dessous.

En entrée phono, sur la carte on trouve un module d’amplis Ops intégrés qui effectue la correction RIAA.

En cas de problème, si on ne retrouve pas ce module, cet ampli peut toujours fonctionner sur un lecteur de CD et un tuner et un PC. Et avec un phono avec un pré-ampli correcteur RIAA externe.

module amplis Ops

J ‘avais trouvé un SU 7100 de 1978 un peu moins puissant, avec des modules hybrides, et surtout très léger 6,6 kg, pour 50 €.

Le 7600 était en vente, chez un pro à 60 €, donc à peine plus cher pour une qualité supposée bien meilleure.

Les années 1970-1980 ont vu une explosion de la production d’appareils de très bonne qualité. Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des appareils haut de gamme et chers, à coté d’appareils plus accessibles financièrement. C’est pourquoi il est parfois difficile de déterminer par la marque si l’on a à faire à un appareil exceptionnel, sauf pour certaines qui ne fabriquent que du haut de gamme. De même, certaines marques ont disparu ou ont changé de propriétaires et l’on doit faire une distinction entre les appareils de la première génération et ceux de la seconde.

La production des années 1990 est celle de la maturité : les appareils produits sont rarement mauvais mais les appareils d’exception sont noyés dans la masse.

Technics souffre d’un positionnement difficile. Dans les années 1970-1980, la marque vise résolument le moyen-haut de gamme, voire, de mon point de vue, le haut de gamme, qui a fait sa renommée. Mais après 1980, voire qq années avant, l’étendue de sa gamme couvre également le (très) moyen de gamme ce qui a fait perdre à la marque une grande partie de sa crédibilité. La production HiFi de Technics s’arrête sans regret au début des années 2000. C’est la marque Panasonic (nom commercial de Matsushita) qui reprend le flambeau, mais sans avoir l’image de marque de Technics (des années 1970).

http://www.pascalchour.fr/achathifi.htm

Mise en service :

Passage du sélecteur de tension d’alimentation en 240 V

Ouverture du capot, pour inspection visuelle.

Très peu de poussière, sur la partie grasse du radiateur.
Pas de trace d’échauffement.

Mesure des tensions continues + et – 35 V , à 10 mV près c’est bon.

Contrôle de l’offset: < 1 mV sur les deux voies, à vide et en charge avec des résistances de 8 ohms..

Première écoute

Décevante !!!!!

C ‘est à peine croyable qu ‘il puisse y avoir autant de différence avec le SU 3400.. Où sont passées les basses ?

J’ai mis un Rory Gallagher sur le CD 63 KI, on croirait que Gerry Mac Avoy, est resté jouer dans le camion.

Si on monte le niveau on l’entend bien, mais tout le reste est bien trop fort.

Ouf, je change de CD et je retrouve les basses. :))

Gallagher , c’est un pack de 5 CD, je ne connais pas très bien tous les morceaux, il y a du bon, du moins bon, et j’ai pris un CD au hasard..

Je mets mon disque test préféré : The trio of doom.

Sur ces enceintes biblio Yamaha c’est correct, mais pas de quoi tomber en extase.

Cependant Jaco, ça sort bien. La guitare de John Mc Laughlin chante bien , avec des très beaux vibratos.

Je préfère le SU 3400. La comparaison sera intéressante à faire lors de son retour à la place du 7600.

J ‘avoue avoir la flemme de débrancher le PM 72 de ma chaine Hifi, pour faire un essai du SU 7600 avec le Kenwood DP 1100SG sur les B & W, je connais le résultat d’avance et il n’est pas destiné à remplacer le Marantz qui n’est toujours pas menacé pour la première place..

Euh ! Plutôt pas mal comme système son pour un PC.

Ca me donne envie de mettre un DAC Sabre ES9018 sur la sortie optique du PC en son HD.

Publicités
Cet article, publié dans Amplis, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ampli Technics SU 7600 (1976-77)

  1. Carli dit :

    Reste que le nombre moyen d’eleves par classe est stable en primaire depuis 25 ans, alors que dans le meme temps les competences declinent. Quant au secondaire, on y multiplie les disciplines et les heures de cours pour des résultats in3r0uvables&#82to; Cherchez l’erreur. Le problème n’est pas tant dans le nombre de postes que dans une organisation défaillante. Heureusement, rien ne changera après 2012 et l’EN continuera de couler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s