Hi-Fi Vintage


J ‘ai ouvert ce nouveau blog qui correspond à une autre passion, que j’avais mise un peu en sommeil ces dernières années : la haute fidélité ! Passion dans laquelle j’ai replongé grâce aux appareils Vintage, plus faciles à trouver avec les sites d’annonces sur Internet..

Avec les lecteurs de CD et DACs on est en plein dans le sujet des systèmes embarqués ( objet de mon premier blog ), avec les DSP, et les asservissement des moteurs et les têtes laser des platines de lecture de CD, réalisés avec des microprocesseurs ..

En effet j’ai été très déçue par le matériel HiFi plus récent, mes deux dernières chaînes ont fini à la benne, car depuis les années 90 on est entré dans l ‘ère de l’obsolescence programmée , et tout ce que j’ai pu écouter à la FNAC ou ailleurs, ne m’a pas convaincue, malgré des prix relativement élevés.

Alors que mon premier ampli acheté en 1973, que j’ai du revendre avec les Cabasse Sampan dans une mauvaise période de ma vie, marche encore très bien, après 40 ans de services . C ‘est le seul matériel, que son heureux propriétaire a gardé.

Pendant mon BTS , j’avoue avoir méprisé la HiFi avec ses amplis de 2 x 20 W. Ce qui me faisait rêver à l’époque de Woodstock c’était les amplis de mes potes guitaristes qui rêvaient de pouvoir s’acheter un Marshall à lampes….

Puis avec mes nouveaux jeunes collègues de boulot, un labo d’électronique, nous allions danser dans une discothèque entièrement équipée en Mac Intosh qui était une référence en HiFi très haut de Gamme.

Bien sûr une discothèque n’est pas un auditorium, mais le son était bluffant et ça ne manquait pas de puissance.. Une visite de la cabine du DJ s’imposait. Je revois encore les gros amplis monos sur les étagères.

Mais sur la chaîne Dual d’un copain on ne reconnaissait pas les disques qu ‘on avait achetés après les avoir écoutés en boite. J ‘ai même vérifié les références sur un disque que j’aimais bien : oui c’est bien le même.

Au labo , tout le monde a essayé de fabriquer son ampli HiFi à transistors. Tous plus décevants les uns que les autres. Au choix : la pêche avec du souffle, ou plus de souffle , mais plus de dynamique. On était loin du Scott de la discothèque du CE , qui servait de référence pour ces tests, et à des années lumières de Mac Intosh. La faute au schéma, aux composants non sélectionnés, au circuit imprimé mal conçu. On bossait dans le numérique et la HiFi n’était pas notre spécialité..

Aussi je décidais de faire le tour des magasins HiFi haut de gamme.

Après avoir écouté le Revox, un Marantz, un Sansui, j’ai craqué pour un des premiers modèles de Technics, une nouvelle marque créée par National Panasonic, quand ils ont voulu conquérir le marché de la HiFi, avec ce slogan : Technics la marque qui ne fait pas de bruit , seulement de la musique..

Sans pouvoir rivaliser avec les Mac Intosh, c’était celui qui s’en approchait le plus, sur des Cabasse, laissant loin derrière le haut de gamme du Dual et même le Scott. Le Revox, marque renommée, a été vite écarté, en comparant au Sansui.

J ‘ai du attendre plusieurs mois avant d’acheter les Cabasse et une platine Thorens, l’ensemble coutait le même prix qu ‘une 2CV neuve , aux alentours de 10 000 FR de l’époque.

Technics avait fait très fort, pour assurer sa renommée, par la suite les choses se sont un peu dégradées, hormis quelques modèles très haut de gamme, et ce modèle à un prix encore accessible, était introuvable.

L ‘époque des CD.

Les premiers lecteurs étaient hors de prix et sincèrement je n’ai pas trouvé les CD transcendants par rapport à une bonne platine vinyle. Le principal avantage était qu ‘ils ne s’usent pas au fil des passages, et c’est plus simple pour changer de plage..

Quand un jour, au début des années 90, après avoir acheté une chaîne Onkyo dans un magasin de HiFi, j’ai reçu une invitation à leur salon annuel.

J ‘ai assisté à la démo d’un prototype de Microméga en trois éléments, qui a été commercialisé sous cette forme.. le Trio.

et une autre version : le Duo.

Micromega Duo

Une révélation ! incroyable ! Sur les CD que j’avais amenés pour la circonstance, on entendait une foule de détails que je n’avais jamais entendu sur ma Onkyo, ni même sur les platines CD Revox de mes frères..

Puisque je suis intéressée par la technique, le technico commercial de Micro Méga , m’explique tout en détail :

La conception de la mécanique pour éliminer les vibrations, bin oui ! La lecture de CD vu la taille de la gravure c’est de l’optique de précision qui ne supporte pas la moindre vibration..

L ‘électronique avec la correction d’erreurs qui permet d’écouter un CD sur un lecteur bas de gamme, et les problèmes de la conversion numérique analogique..

Mais pour passer commande, il fallait allonger 50 000 balles !!!!

Après cette écoute on trouve tout le reste fade, y compris leur lecteur Micromega à 4 000 francs.

Pendant des mois on ose plus écouter un CD sur sa chaine HiFI. On a envie de tout passer par la fenêtre. On se met à rêver de gagner au loto, seule solution pour s’offrir cette platine quand on est chargée de famille.

Récemment un « copain » ingé en électronique qui bosse avec TVC Audio, me rebranche sur la Hifi et les lecteurs de CD et DACs. Il me conseille le Vintage ( Micromega Wadia ).

Tout d’abord, je tombe sur un lecteur de CD d’occasion un Microméga CD 132 SE. Un modèle récent dont les derniers exemplaires neufs sont vendus 800 €. Il est vendu pour 350 €.

Vue interieure Microméga CD 132 SE

Je ne m’attend pas à retrouver le son du proto de 1990, mais j’espère qu ‘il sortira du lot des lecteurs HiFi grand public.

Je n’ai rien pour l’écouter et pas vraiment de budget pour la HiFi, après l’achat d’un vélo électrique, qui m’est très utile.

Sur un forum audiophile on me conseille encore une fois le Vintage.

Après un premier petit Marantz PM 200 acheté 60 €

Face AV Marantz PM200
, bingo ! je tombe sur mon premier ampli HiFi, le SU 3400, affiché 100 €.

reception ampli SU 3400

Pour les enceintes en occase c’est plus compliqué, il faut les aller les écouter, aller les chercher…

En provisoire, je m’achète au magasin HiFi du coin une paire de Yamaha bibliothèque, que je pourrais recaser sur mon PC.. La sélection est vite faite, je prend les moins pourries du lot. Pour la démo, ils ont une cassette minable et de la musique tout aussi lamentable qui ne permet pas de juger des enceintes. Heureusement de retour à la maison , ces enceintes sonnent très bien , sauf la contrebasse qui ne passe pas ( on a l’impression de froisser le carton ) mais ça ira mieux après une période de rodage.

Mon SU 3400 et mon Microméga sont un enchantement , il y a longtemps que je n’ai pas entendu une chaîne HiFi de cette qualité.

J ‘ai rêvé d’un tuner Kenwood, après avoir écouté un ancien modèle chez des amis, les tuners numériques m’ont toujours déçue. Aussi je complète avec un Tuner kenwood KT 7550 acheté 75 €.

Tuner Kenwood KT 7550

Un vrai bonheur de pouvoir écouter du classique sur France Musique. Je me surprend à aimer des compositeurs que je n’aimais pas à la radio.

Coté technique, je découvre les tweaks et j’achète un autre lecteur de CD le Marantz CD 63 SE, un modèle sur lequel on trouve beaucoup de littérature sur le net.. très prisé des amateurs de tweaks.

Les tweaks consistent à mettre des capas plus haut de gamme et des amplis OPs plus récents et plus performants, mais d’autres choses plus pointues : découplage des alimentations, une horloge à faible jitter et une sortie numérique S/PDIF sur coax et non sur RCA.

CD 63 SE Sous le capot

Il marche, mais ne peut pas rivaliser avec le Microméga sur le Technics.

Mon Marantz PM 200 n’ est pas à la hauteur du Technics SU 3400, le contraire m’aurait beaucoup déçue : manque de dynamique et pousse moins dans le grave. Mais ce n’est pas du tout la même conception ni la même réalisation.

Puis je trouve des enceintes Dynaudio 100 , un modèle de 1974. Le vendeur me les dépose en passant, j’habite sur son trajet.. Je gagne une octave dans les basses.

Un jour le PM 200 m’a lâché. Fusible général qui a sauté : un étage de sortie doit être en court circuit. Je compte bien le dépanner, pour me refaire la main, mais je lui cherche un remplaçant, pour le mettre sur mon PC..

Je tombe sur un Marantz PM 72. Un modèle très puissant, et assez rare, du début des années 80. Il est en vente à 150 €.

PM72_Facade

Je le trouve plus performant que le Technics SU 3400, c’est logique : plus de réserve de puissance , et ça correspond aux caractéristiques : taux de distorsion extrêmement bas et un facteur d’amortissement de 150, contre 50 pour le Technics.

Cet ampli est stupéfiant dans les transitoires sur les Dynaudio assez puissantes pour supporter sa puissance et il devient l’ampli de ma chaîne principale avec le Microméga et le tuner Kenwood.

Sur les percus et solos de batterie, c’est un vrai régal.

Mais en fréquentant les forums Vintage on devient vite « addict ».

Je découvre un Ampli Tuner Scott R36 AS , avec un design très chouette du début des 70’s.

Scott R36AS

Un 2 X 30 W qui affiche 11,5 kg sur la balance.

Scott R36AS Interieur

Il a de sérieux problèmes de faux contacts, il manque une voie.. Il va falloir jouer de la bombe à contacts KF2. Hélas , je n’ai toujours pas trouvé le schéma. Un peu plus tard, pour 30 € je trouve une paire d’ enceintes Scott 3 voies les S177.

Je l’utiliserais pour écouter la radio, avec un son très studio, pour soulager un peu le tuner Kenwood et le PM 72 ( ou le SU 3400 ).

Enfin je tombe sur ce fameux lecteur Marantz CD 63 MkII KI Signature une version très améliorée du CD 63, à un prix raisonnable 130 €.

C ‘est incomparable avec le SE ( mais je pense que le SE avait un problème sur son étage analogique. Je renonce à tweaker le SE, car ça coute une petite fortune, et beaucoup plus cher qu ‘un KI. Je le revend tel quel, car je ne l’écouterais jamais.

Puis un jour je trouve une merveille de lecteur de CD Kenwood de 1984 : le DP 1100SG , qui a fait l’unanimité de la presse audiophile lors de sa sortie.

Kenwood DP1100SG

Considéré comme le premier lecteur de CD pour audiophiles, à un prix abordable ( vendu 7 000 francs à l’époque), avec une restitution digne des meilleures platines vinyles, un son proche de l’analogique et moins numérique que les premiers lecteurs..

La fréquence d’échantillonage des CD de 44,1 KHz est trop basse, mais si à l’époque ils savaient faire mieux pour le matériel de studio hors de prix, cette technologie n’était pas accessible au grand public et le CD n’aurait pas connu ce succès planétaire.

Je vous invite à voir la description de ce lecteur Kenwood avec une mécanique très soignée pour éliminer les vibrations ( avant Microméga )

Kenwood DP1100SG Mécanisme de lecture

et des innovations dans l’électronique qui conduisent à un jitter très très bas, des filtres numériques, et le suréchantillonnage, des alimentations totalement séparées. Un monstre de 14 kg.

Ce lecteur est époustouflant de détails et de dynamique, moins agressif que mon Microméga sur des morceaux difficiles ( la guitare électro acoustique de Sylvain Luc, avec des cordes métal). Sur les cordes aiguës tendues à l’extrême, le son parait un peu désagréable. : un défaut du Microméga qui a été mis en évidence sur le PM 72 et que j’avais moins perçu sur le SU 3400.

Je trouve un autre CD63 KI, que je vais offrir à mon fils passionné de musique, il écoute ses CD sur une mini chaîne de super marché.

Je n’écoute plus que le Kenwood, mon Microméga ne me sert plus, et en secours j’ai le KI qui sonne plutôt bien. Je trouve dommage de garder ce Micromega qui n’a rien de Vintage et qui cote encore cher, en secours. Je le revend sans peine, à 300 €.

J ‘ai très envie de bricoler davantage dans les lecteurs de CD pour parfaire mes connaissances dans ce domaine. D ‘autre part j’avais très envie de me faire un drive à raccorder sur un DAC externe. J ‘étais très tentée par le mécanisme CD PRO2 LF, mais en fait ça se résume au LEGO : assembler des cartes avec ce mécanisme , dans un boitier. On branche ça marche.un singe pourrait le faire. En plus le kit complet avec toutes les cartes coute assez cher autour de 1000 €.

Un jour je tombe sur un Marantz CD 54 à 90 € équipé du super mécanisme CDM1. Un appareil très lourd vu sa taille réduite.

Marantz CD 54

Il lit les CD de façon aléatoire.. mais bon pour 90 € le risque n’est pas énorme.

Mauvaise surprise, il est équipé d’un TDA 1540 qui travaille en 14 bits, il est impossible de l’équiper d’une S/PDIF en 16 bits pour un DAC externe. Le CD 94 , le Wadia3200, ont un mécanique CDM1 et travaillent en 16 bits, avec Un SAA7210 et un SAA7220 ( au lieu du quartet SAA7000 SAA7010 SAA7020 et SAA7030 ). Je fais une étude comparative des deux systèmes.. Ce n’est pas un modèle d’accessibilité pour relever les signaux à l’oscillo.

J ‘ai trouvé le couple de chips neufs SAA7210 et SAA7220 pour refaire une carte numérique, équipée d’une super clock.

SAA7210 SAA7220

Cette première génération d’appareils, travaille avec le channel P et les P-bits pour indiquer les plages, contrairement aux dernières générations qui offrent plus d’informations sur la durée des plages. L’afficheur des premières générations est assez restreint. En clair ça signifie que je ne peux pas utiliser le processeur du CD 54 avec le SAA7210 et l’affichage du CD 54 n’est pas adapté aux infos du Q-channel. ( voir les subcodes )

En clair ça signifie qu ‘il faudra programmer de A à Z un µ Processeur générique pour piloter tout le lecteur. Un boulot de dingue, mais pas impossible, car dans les manuels on dispose des logigrammes des diverses fonctions, et qu ‘on peut se programmer des modes de tests, étape par étape.. Ce sont pratiquement toujours les mêmes séquences qui reviennent, depuis l’insertion d’un CD.. Je n’ai pas beaucoup d’intérêt pour faire un drive en possédant un bon lecteur comme le Ken, mais ce projet permet de vraiment plonger au coeur des lecteurs de CD.

J’ajouterais que le développement aujourd’hui se fait avec des outils plus performants sur le PC et que ces µprocs sur carte sont équipés d’une interface pour le monitoring sur le PC, pour la mise au point du programme, facilement modifiable ( ce qui n’était pas le cas des EPROM de l’époque ) et qu ‘on peut piloter des mini panels couleur, pixel par pixel, qui remplacent avantageusement les afficheurs..

Mais voilà qu’un jour mon Kenwood DP 1100 SG commence à bégayer : Damned !

C ‘est la première fois que je l’ouvre , je n’avais pas de raison de le faire jusque là. Ca ressemble a un problème de suivi de piste. J ‘avais déjà décortiqué le schéma aussi je me livre à quelques investigations avec l’oscillo, rien de vraiment anormal. Par contre je découvre de la graisse solidifiée dans les pignons du moteur de suivi de piste..

Avant de poursuivre les investigations dans l’électronique, un nettoyage complet s’impose : démontage, nettoyage de la lentille à l’air comprimé en bombe, dégraissage avec un produit qui ne dissout pas le plastique et regraissage avec de la graisse au téflon ( surtout pas de silicone, ça pègue ! comme ils disent dans le sud..). l micro mécanique ce n’est pas mon domaine préféré, , je manque de place pour tout étaler sur une table et bien classer tous les éléments pour les remonter dans l’ordre..

Je dois compléter ma commande « chimie » avec un tapis et un bracelet antistatique, avant d’aller tripoter la tête de lecture..

Le DP1100 SG est introuvable ou presque sur la planète ebay, le modèle en dessous équipé du même mécanisme Kenwood se vend à des prix astronomiques ( 350 € ).

Enfin comme on me déconseille de passer le Marantz CD 54 en 16 bits, certains aiment bien le son original Philips Marantz 14 bits de cette première génération de lecteurs, j’achète un Philips CD 104 en panne pour 50 €.

Philips CD 104

Ces modèles souffrent tous du même mal : les soudures : en particulier les traversées du circuit imprimé, cette technologie des trous métallisés n ‘étant pas très au point. Ca me fait une deuxième mécanique CDM1.

Dans la foulée j’achète un Radiola CD 1006 au prix de 10 €, avec une méca CDM2 et un DAC TDA1541 16 bits.

Radiola_CD_1006

La philosophie des CDM 2 est très différente de celle des CDM1 , il y a beaucoup plus d’électronique embarquée sur la carte située sous le mécanisme. Ce Radiola est super léger tout en plastique, et une des voies est en panne : un véritable générateur de bruit. Ce qui m’intéresse est de découvrir plus en détail la CDM2 qui est montée sur des appareils plus haut de gamme.

Les mécanismes d’aujourd’hui sont tellement intégrés, ils ne coutent pas cher, c’est du jetable, alors que les CDM0, CDM1 CDM1 MKII et CDM2 sont des mécanismes de légende avec leur tête galvanométrique, trop chère à fabriquer aujourd’hui.

Puis on m’indique un autre super lecteur à vendre , avec une sonorité plus analogique que le Ken DP 1100 SG : c’est le Onkyo Integra R1 DX 706. Ce modèle n’est pas encore victime de surcote, je le touche à 100 €.

Onkyo DX 706

Il surclasse le Ken DP 1100 SG. Le son est encore plus détaillé et surtout plus mélodieux. Je redécouvre toute ma discothèque.

La semaine suivante j’achète son clône pour 150 €, pour éviter l’angoisse de la panne de cet Onkyo. Puis ça me donnera l’occasion de faire plus sereinement une maintenance de la mécanique, d’un des deux.

C ‘est encore une autre technologie : pas de pignon crémaillère pour le tracking, mais un moteur linéaire, avec un moteur pour bloquer le CD sur l’axe..

Je crois que je m’arrêterais là dans mes achats de lecteurs de CD : j’ai de quoi écouter, de quoi bricoler, de quoi dépanner..

Puis je passerais à la platine vinyle, mais j’ ai peu de 33 T, ils ont un peu souffert et on a moins de choix qu ‘en CD. D ‘autre part pour avoir une super platine vinyle, un bon bras, et une super cellule, c’est un sacré investissement ( ~ 2 000 € ). Ca fait cher pour écouter quelques vinyles..

Publicités

84 commentaires pour Hi-Fi Vintage

  1. Loulou dit :

    ok c’est trés interessant comme démarche , et sans doute que le lecteur Onkyo intégra réstitue de la musique ça c’est sur .Mais au fond Je ne comprends pas trop la démarche d’aller chercher de la musicalité dans des trés vieux modèles devenus obsolètes il y a eu tellement de progrés dans les lecteurs CD ! ( un conseil éssayez de trouver un california audio labs tempete en état )
    Personnellement je crois que la démarche doit être complète et l’amplificateur est la clé de voute aussi.
    N’oubliez pas les bon gros amplis Onkyo de la série Intégra c’était quelque chose aussi.
    Un conseil pour le vinyle.. ne pas se prendre la tête c’est inutile de trop regarder en arrière lorsque je me souviens de la difficulté dobtenir le meilleur d’une Linn Sondek upgradé avec l’alim Valhalla ( une fortune ) alors que le préampli phono pour bobine mobile reste à lui seul un problème majeur ? ne mettez pas le doigt dans l’engrenage pauvre ami…surtout pour quelques disques .. qui gratteront tout de même une Réga 2 et c’est tout bon.
    Et puis dans les vintages enceintes n’oubliez pas non plus les bons gros boomers de 34cm.. ( il n’y a pas de petite grosse caisse )

    • BONNEY Muriel dit :

      bonsoir,
      je suis sur Paris. je rechercher a acheter une chaines a l’ancienne complète, avec tous les éléments séparés et enceintes. ampli-tuner-platine cassettes-vinyls-lecteur cd et graveur. Haute fidélité. Ou m’adresser ?
      Par avance. Merci de me répondre.

      • mr oukili dit :

        je vent chaine hifi annéé 80 complete tots les élément séparé plus enceinte 2 ampli-tuner-platine cassette-vinyls de marque thomson 0619495444

      • A. Racic dit :

        Bonjour, je vends :
        – un ampli Scott R326L ainsi que 2 (grandes) enceintes Celestion Ditton 44 (1976)
        – une platine vinyle Technics C1500 (facile à réparer)
        – un lecteur de cassettes audio Fisher (à réparer).
        Photos sur demande.
        Si possible en 1 seul lot.
        Avis aux amateurs/collectionneurs

  2. jacqueline73 dit :

    Merci Loulou pour votre commentaire, j’ai si peu de lecteurs, je me dois de leur répondre.

    La démarche vient du fait que j’ai pu écouter ce fameux proto de lecteur de CD de Microméga au début des 90’s, avec une mécanique très soignée, l’électronique aussi..

    Après on trouve tous les autres lecteurs de CD médiocres. Une vraie frustration que le manque de détails.

    Ben sûr je n’ai pas écouté des lecteurs très haut de gamme plus récents, n’ayant pas les moyens de les acheter, comme d’ailleurs ce Microméga à l’époque.

    Il y a un an j’ai acheté un Micromega récent d’occasion le CD 132 SE. Ca m’a réconciliée avec la HiFi, mais il était loin de valoir le proto des années 90. ( neuf il coutait dans les 800 € ). Si l’électronique était soignée, ce n’était pas le cas de la mécanique, en particulier au niveau de la chasse aux vibrations. Ca reste le domaine du très haut de gamme auquel je n’ai pas accès, tout simplement.

    Dans les modèles Vintage on trouve quelques modèles particulièrement soignés en électronique et en mécanique à des tarifs accessibles, comme le Kenwood DP1100 SG ( très difficile à trouver ) avec une reproduction exceptionnelle, si bien que j’ai revendu ( sans trop de mal ) mon Microméga CD 132 SE .

    J’ai payé le Kenwood seulement 250 € , cad le prix du Marantz bas de gamme actuel.

    Avec le Vintage , il faut accepter les risques de panne et de ne plus trouver le mécanisme de lecture qui n’a pas été reconduit sur les modèles suivants ( trop cher à produire ).

    Au niveau électronique on trouve encore les chips, et l’avantage du Vintage est qu ‘on peut y aller au fer à souder, ce n’est plus le cas des lecteurs récents réalisés avec des composants CMS.

    Mon Kenwood est tombé en panne, et j’ai trouvé un Onkyo DX 706 pour seulement 100 €. Le système antivibrations est un peu moins sophistiqué que celui du Kenwood, mais le mécanisme de lecture tout métal est du même niveau de qualité.

    J ‘ai eu du mal à trouver un mécanisme de Kenwood de rechange ou un second lecteur à un prix acceptable. Aussi dès que j’ai vu un second DX706, à 150 € j ‘ai sauté dessus ( le DX708 est introuvable ) pour avoir du rechange.

    Une petite maintenance du mécanisme du Kenwood et il marche encore mieux qu ‘avant.

    Je me retrouve donc avec trois excellents lecteurs qui m’ont couté 500 € et qui surclassent un Microméga récent qui vaut le double.

    Je ne nie pas qu ‘un « california audio labs tempete » soit meilleur, mais à quel prix ?

    Sans le Vintage je n’aurais pas de chaîne HiFi : tout ce que j’ai écouté et qui dépassait déjà mon budget, n’avait de Hifi que la présentation. Tout en sachant que ce type de matériel est victime de l’obsolescence programmée et d’un problème de moustaches sur les soudures à l’étain depuis les directives RoHS. Mes deux dernières chaines HiFi achetées neuves n’ont pas vécu très longtemps, alors que j’ai un ampli Technics qui aura bientôt 40 ans et un Marantz bientôt 30 ans, 100 % d’origine.

    Il n’ y a pas que l’aspect économique, il y a aussi le plaisir de chercher les meilleurs modèles des diverses marques : il y a eu des réussites, quand il faut lancer ou relancer la marque, mais il y a eu aussi des bides.

    Un peu de nostalgie aussi, nostalgie d’une époque où la concurrence faisait rage. On ne lésinait pas sur le poids, sur le prix et la qualité des composants.

    En fait je suis assez contente de mes acquisitions, pour écouter mes vieux vinyles des années 70, je me contenterais d’une platine moyenne, pas envie de renter dans des délires à plus de 2000 € pour quelques vinyles.

    Idem pour les amplis à lampes, le ticket d’entrée est trop élevé, pour une supériorité qui reste à prouver sur de très bons amplis à transistors..

    Le but est tout de même d’écouter de la musique dans de bonnes conditions et il y a d’autres choses dans la vie que la HiFi.

    Je me suis un peu retirée des forums spécialisés, pour ne pas sombrer dans l’addiction et l’éternelle frustration des audiophiles car il y a toujours mieux que ce qu ‘on possède.

    Bien d’accord pour les boomers diam 38, il n’y a pas de petite grosse caisse.

    Merci encore de votre participation.

    Jacqueline

    • Prof-Shadocko dit :

      Bonjour, bien d’accord sur la comparaison – ampli à transistors ou à tubes… Pour avoir les deux à la maison (je ne suis pas Léon…), ils ont leur charme propre mais mon MOSFET a une pêche et une clarté que le HITONE à tubes ne peut égaler et objectivement, ça saute aux oreilles ! Et le Hitone 300 jouit d’une sacré belle réputation chez les audiophiles ! C’est vrai que les amplis à tubes sont séduisants à plus d’un titre: définition, spatialité, non agressivité des timbres… etc, mais sur le chapitre dynamique, rien à voir ! où alors il faut y consacrer une fortune (Mc Intosh, Jadis, JCV…). Tout pareillement, je me retire progressivement des divers forums audiophiles: pas assez d’objectivité, gens nerveux, irritables et donneurs de « leçons ». Ils sont  » entre eux « … et discutant souvent en cercles très fermés ! les avis divergents n’étant pas admis…
      Merci pour cet article !
      Audiophilement JM

      • Frix33 dit :

        Sur le hitone pour lui redonner de la dynamique changer les vieux condos par des neufs de bonne facture remplacer les cpndos de liaisons par des MKP et vous comparer avec un Mac.

  3. Laurent dit :

    je vous félicite pour les observations très pertinentes .. evidemment vous etes parmi les quelques passionnées de haute fidèlité qui ont encore de la tete et de l’oreille

  4. Alain GERBER dit :

    Bonjour,
    merci pour ces commentaires que je partage totalement.
    Je possède également une platine ONKYO DX-706 couplée à l’ampli ONKYO A-807. C’est un ensemble que j’adore pour la douceur, la légèreté des timbres, la rapidité des transitions, l’étagement des plans sonores, bref ça ne sonne pas numérique même si…
    J’ai cependant un petit problème avec le lecteur: le CD n’est pas toujours reconnu par le lecteur: il tourne quelques secondes à l’introduction puis s’arrête et aucun n° de plage ne s’affiche. Je dois refaire parfois plusieurs tentatives avant que le contenu du cd ne s’affiche sur l’écran. Après plus de problème de lecture. De quoi cela peut-il provenir, avez-vous rencontré un problème semblable?
    Cordialement
    Alain (en Savoie)

    • jacqueline73 dit :

      Mes deux DX706 refusent certains CD.

      Je n’ai pas approfondi le problème, je les passe sur le Kenwood.

      Mais je pense qu ‘il faut faire ( comme je l’ai fait sur le Kenwood ) un bon dégraissage et regraissage au PTFE ( graisse sur les pignons et glissières, huile pour les axes ), et un nettoyage de la cellule avec une bombe d’air comprimé.

      Dégraissant : Sitosec FPS de KF

      Graisse : Superlube tube lubrifiant multi-usages au PTFE

      http://www.selectronic.fr/graisse-superlube-100-ptfe-en-tube-1.html

      Huile : Superlube bombe lubrifiant multi-usages au PTFE

      Air comprimé : KF bombe Aeroclean XYZ ( pas trop fort )

      L’ensemble de ces produits de maintenance coute assez cher ( j’avais ajouté le KF2 pour les contacts ), on trouve une partie chez Conrad et l’autre chez Selectronic.

      Le PTFE ne « pègue » pas dans le temps.

      Le nettoyage de la cellule pourrait suffire, car c’est un problème de focus qui ne se fait pas ( à 99 % parce que la lentille est sale, poussières ou gras, nicotine ), mais cette maintenance complète joue pas mal sur le résultat.

      Après il y a les liquides nettoyants pour la lentille, mais les conseils sont assez confus, certains liquides attaquent les lentilles en plastique. Produit à tester sur un lecteur bas de gamme.

    • Deon dit :

      The paragon of unidnstanderg these issues is right here!

  5. HERVOCHON Alain dit :

    Bravo Jacqueline !
    Votre passion pour l’écoute musicale de qualité, ainsi que votre curiosité et vos évidentes compétences en la matière font plaisir à lire.
    C’est devenu si rare…
    Comme vous, je possède (depuis sa sortie) un Kenwood DP 1100 SG qui me sert encore de lecteur de dépannage, lorsque mon lecteur préféré (un McCormack Modsquad Signature) a besoin de maintenance (ce qui est le cas en ce moment : la poulie d’entraînement du chariot de lecture est à changer, et j’attends son approvisionnement via ebay).
    Je confirme que le KENWOOD DP100 SG est un lecteur de qualité qui procure de grandes satisfactions d’écoute.
    Mais je ne suis pas en mesure de le comparer avec de récentes réalisations. Je reste dans le vintage, mes achats datant d’il y a vingt ans et plus et me donnant entière satisfaction !
    Je doute, d’ailleurs, peut-être à tort, qu’on ait fait de grands progrès en matière de HI-FI depuis cette époque.
    Qu’en pensez-vous ?
    Le reste de ma chaîne est constitué pour l’essentiel d’un ampli et d’un préampli YBA1 raccordés à des enceintes Martin Logan Sequel et je n’ai pas éprouvé le besoin d’en changer.

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour Alain.

      Aujourd’hui il doit bien exister du très bon matériel dans le très haut de gamme, presque artisanal, mais je ne fréquente plus les auditoriums spécialisés pour me faire une idée.. Ils n’avaient pas une marge d’évolution possible très grande, tout avait déjà été fait dans les décennies précédentes..( à part des évolutions comme le 5.1 pour le Cinéma ).

      Je pense que c’est plutôt chez quelques collectionneurs Vintage fortunés ( il y en a qquns sur les forums qui ont réuni du matériel exceptionnel, mais il faut de la place ) qu ‘on peut encore recevoir une claque à l’écoute d’une chaîne.

      Simplement ce matériel actuel très haut de gamme est inaccessible à la plupart d’entre nous. Le Vintage nous évite de nous rabattre sur du matériel neuf décevant lorsqu ‘on a pas le budget..

      Samedi dernier j’ai eu des visiteurs pour l’appartement et le monsieur me dit en me montrant le Marantz PM 72.  » Vous avez un super ampli, là ! ». Puis il me montre le CD 63 KI :  » j’ai le même aussi , super ce lecteur. »

      Dommage il y avait une autre visite derrière , pas le temps de faire une écoute des autres.

      Puis il me demande pourquoi j’ai autant de lecteurs de CD. Je lui ai répondu : « il arrive que le Vintage ça tombe en panne, j’ai eu peur quand mon Kenwood s’est mis à bégayer : on ne retrouve plus les mécanismes de lecture de ces appareils, ou les circuits intégrés, alors quand je vois passer sur le Bon coin tel ou tel modèle réputé je prends. Heureusement souvent avec un bon nettoyage ça repart. Pour les amplis, c’est plus simple à dépanner on retrouve des équivalents et contrairement au matériel récent on peut y aller au fer à souder classique. Puis le prix de tous ces lecteurs ne dépasse pas le prix d’un seul bon lecteur courant d’aujourd’hui.

  6. marc dit :

    bonjour jacqueline

    felicitation pour votre blog tres instructif .. en ce qui me concerne je suis assez impressionné par votre démarche consistant à « ouvrir à coeur » ces bonnes vieilles platines CD … et la reprogrammation d’une platine de 14 à 16 bits !
    personnellement je ne m’y risquerai pas … donc respect !
    je possede un ampli technics SU 7200 – début des années 70 .. il manque de peche dans les graves mais piloté par de bonnes enceintes il fonctionne comme au 1er jour !

    ma platine CD est une radiola 1005/18 .. en 14 bits .. j’avoue que ça ne me dérange pas .. au contraire .. de mon experience personnelle, j’ai souvent constaté que la qualité musicale d’une platine CD dépendait aussi bcp de la qualité de pressage du CD …
    certaines redit d’album anciennement vinyls ont reçu des pressages atroces au format CD .. ce qui ne facilite pas l’ecoute !

    à titre personnel rien ne vaut un bon vieux vinyl 😉

    a bientot !

    marc

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour Marc.

      L ‘idée de passer ce lecteur Marantz à base de CD M1 était d’en faire un drive, ce qui n’est pas possible en 14 bits, or je pense que cette mécanique le mériterait. L’opération consisterait aussi à mettre une super horloge, à découpler les alims et mettre une bonne sortie S/PDIF. C ‘est plus simple quand on refait tout que d’intégrer ces améliorations dans un lecteur existant. C ‘est aussi une occasion de les tester ( fabrication personnelle ) , car ces kits existants sont vendus très chers.

      Puis j’ai un CD 104 avec la même méca et en 14 bits aussi, que je laisserais d’origine. Il est en panne : panne générique de ces modèles je suppose : pb de soudure des traversées.

      Pour le moment, je suis en stand-by niveau bricolage, par manque de place. J ‘ai aussi d’autres priorités dans les dépenses. Mais rien n’est perdu, notamment ces recherches qui sont sur le blog ( à l’abri d’un problème de disque dur ), ainsi je me remet assez vite dans le bain , comme si j’avais quitté ce sujet la veille.

      La chose la plus difficile est la mise au point du programme du microprocesseur, car on ne peut mettre au point séparément le focus, la vitesse et le tracking, tout doit marcher en même temps.. Sur le Kenwood, c’est à 80 % de l’asservissement analogique, plus simple à réaliser et pour approcher les réglages , mais ce n’est pas la même tête de lecture : elle a deux diodes en plus pour le tracking et utilise un circuit de détection de focus OK et de défaut, c’est différent de la CDM1 et pas transposable.

      Ce sera peut être là que ça va bloquer, mais ça m’aura permis de découvrir les mystères de la lecture de CD et son évolution entre les diverses générations..

  7. Alain GERBER dit :

    Bonjour Jacqueline,
    un grand merci pour vos réponses, je vais m’empresser de mettre en pratique ces conseils. Je me demandais cependant si le problème de reconnaissance du disque à l’introduction dans l’appareil ne pouvait pas aussi venir du palet presseur qui vient couvrir le cd une fois en place. J’ai ouvert la platine pour voir ce qui se passait quand le problème survenait et parfois, le cd ne tourne pas car le palet se coince de travers. Je l’ai lubrifié mais ça se reproduit au bout d’un moment. Qu’en pensez-vous, avez vous eu ce problème aussi?
    Bien cordialement
    Alain GERBER

  8. TUR Jean Philippe dit :

    Bonjour Jacqueline,
    Je viens de découvrir votre blog et j’ai lu (dévoré) le déroulé de vos divers achats et vos diverses modifications. Il y a longtemps je dépannais moi aussi des appareils audio hifi… pour une grande enseigne qui à l’époque diffusait des marques prestigieuses. J’ai d’ailleurs acheté dans ces années là, une platine PHILIPS CD207 avec la fameuse mécanique CDM… elle a assuré son job pendant 20 ans ! et puis un jour elle est tombée en panne. J’étais particulièrement content de cet achat… avant de lire 20 ans après des commentaires peu flatteurs sur sa musicalité… soit.
    Coté ampli je me sépare de mon MARANTZ 1040 (1977) et je ne conserve sur mon ampli YAMAHA A450 avec mes enceintes 3A et un lecteur YAMAHA CDX397mk2 assez récent.
    Je suis d’accord avec vous sur un point il est difficile avec un budget serré de se créer un ensemble hifi digne de ce nom et mes écoutes récentes dans des auditorium ne m’ont pas laissés un souvenir inoubliable (des mécanique CD soit disant audiophile mais surtout avec une mécanique sifflante… Hormis le commentaire d’un vendeur qui m’a assuré que l’ampli écouté était un classe A de 200 watts…
    Ps : votre savoir faire dans le domaine des CD est rare.
    Bon week-end.
    Jean Philippe.

  9. lassery dit :

    bjr,je possede une chaine hifi pioneer que je veux vendre pouvez vous me dire a quel prix ampli pioneer SA-7500,tuner pioneer TX-7500,cassette pioneer CT-F7272,platine pioneerPL-530 shure,enceintes JBL DECADE 36 et plus recent JVC ,cd, XL-V131 le tout achete neuf merci

    • jacqueline73 dit :

      Je ne connais pas du tout ce matériel Pioneer ( et autre ), aussi il est difficile pour moi de vous donner une estimation de sa valeur sur le marché de l’occasion. Je ne connais pas non plus l’état de vos appareils.

      Il faut que vous preniez les références de chaque appareil, et chercher sur Le bon coin à quel prix ils sont mis en vente. Et sur e bay, il faut faire de même et suivre les enchères ( en cliquant sur la case objet désiré )

      C ‘est ainsi que je procède, pour ventes et achats.

      C ‘est un peu long à faire, ça peut durer plusieurs semaines pour avoir une idée du prix de chacun, aussi je vous laisse faire.

      Puis vous ajustez le prix, selon votre désir de vous en débarrasser rapidement ou pas.

      Cordialement.

  10. Stef dit :

    Bonjour,
    ma tante veut vendre son materiel hifi qui date des annee 80 en gros. et comme je suis tombee sur votre blog, je me demandais si vous pourriez pas m’aider à savoir les prix actuels de ses appareils. aurait t’il un moyen pour que l’on puisse en discuter svp! 🙂

  11. René Mollet dit :

    Bonjour Jaqueline73
    Je possède un ensemble Hifi Scott des années 70′ et j’aimerai retrouver l’année exacte de fabrication de mon matériel. Etes-vous en mesure de m’aider? J’ai déjà fait maintes recherches sur la toile sans résultats.car cette firme n’existe plus. je possède les numéros de références sur les anciens certificats de garanties. merci d’avance pour la réponse.
    Cordialement.
    René

  12. René Mollet dit :

    Re-bonjour Jaqueline73
    Pour info, vous pouvez voir cet ensemble sur le forum  » vintage-audio-laser » à la rubrique « achats et ventes » sous l’annonce  » vend ensemble Scott Hifi vintage 3″

  13. Mallejac dit :

    Bonjour, cause déménagement je dois me séparer de mon ensemble d’exception : Conrad Johnson premier Three, + premier One B + paire d’enceintes. Phonophones BG1.
    Pouvez vous me donner une estimation ? ( la suspension des HP 35 Altec est HS )
    Merci

  14. DUCOGNON Yvan dit :

    Bonjour
    Je possède un ampli tuner GRUNDIG RTV 650 issu d’un meuble HIFI des années 60/70 (équipé aussi d’une platine dual 1219) . Il est en état de fonctionnement ,sauf l’entrainement du curseur des stations via le potentiomètre dont la cordelette de transport est cassée .C’était de la très bonne qualité à l’époque je pense et si ce matériel intéresse un amateur fana de hifi « vintage » je lui donne volontiers pour réparation ou mine de composants divers et variés .La platine DUAL 1219 équipée d’une cellule SHURE M91 MG-D avec diamant SHURE HI -Track fonctionne parfaitement du point de vue audio mais a un petit soucis avec le start automatique que je n’arrive pas à régler correctement pour que le bras se positionne bien en fonction des 3 formats de disques ( 17/25/30cm).Possédant dejà une platine DUAL 1219 pour l’écoute de mes disques 78T je peux la céder à prix sympa à qui serait intéressé .J’habite Aix en Provence ,on peut me contacter au 0616013639 éventuellement.Merci .
    Yvan

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour.

      Ca ne me dérange pas que vous mettiez une annonce pour vendre un appareil Vintage, mais mon blog n’a pas du tout la même audience et facilités de recherches que d’autres sites d’annonces très connus, où vous pourrez joindre également des photos ( indispensable ).

  15. DUCOGNON Yvan dit :

    Bonsoir
    Vous avez raison , suite à la lecture de vos divers sujets très intéressants , je me suis laissé allé à proposer cette platine si par hasard cela pouvait intéresser quelque amateur éclairé .Désolé de mon intervention inappropriée , j’ai suivi votre suggestion et j’ai déposé une annonce sur un site dédié .Bien à vous ,
    Yvan

  16. fran vern dit :

    bonjour—j’ai un marantz pm-72 mais j’ai peur it est ‘malade’, je suis en l’ardeche 07, est ce que vous connaisez un magasin ou un expert dans cette zone qui peut reparez? merci

  17. Jean-Pierre Philippe dit :

    Bonjour,
    Je suis repassé plusieurs fois sur votre Blog pour y découvrir plein de choses intéressantes. J’adhère complètement à votre démarche et votre conception de l’audiophilie. Bien qu’équipé depuis plus de 30 ans en AKAI, j’ai replongé dans la Hi-Fi vintage telle que je l’aimais à la fin des 60’s. Récemment, j’ai récupéré un amplificateur Pioneer SA-500A (1972), un amplificateur Merlaud (1970) STT210, un tuner Pioneer TX-5300 (1976). Pour ce dernier, j’aurai préféré un TX-500 qui est celui qui va avec l’amplificateur SA-500A mais pas facile à trouver. Je n’ai qu’un lecteur CD : Denon DCD 560 acheté d’occasion dans une boutique CC. J’ai depuis longtemps supprimé ces lecteurs DVD qui lisent des CD dans une qualité sonore déplorable. Et puis, je me suis remis à la construction avec un projet d’un amplificateur à transistors JLH 1969 Classe A.
    A bientôt.
    Cordialement.
    JPP

  18. jacqueline73 dit :

    Merci de votre commentaire JPP et je vous souhaite le succès pour la construction de votre ampli JLH.

    • Jean-Pierre Philippe dit :

      Merci pour votre réponse et c’est avec plaisir que je vous ferai participer à mes dernières découvertes. ENcore toute mes félicitations pour votre votre Blog. Cordialement. JPP

  19. laudan dit :

    Bonjour,
    Je cherche un réparateur pour hifi vintage sur Bordeaux (ou la Gironde) pour répararer une ancienne chaine de salon (j’ai pas la référence en tête) et un Philips D8644 notamment. Merci d’avance !

  20. Franck dit :

    Et oui, lorsque je voie votre site c’est vrai, on regrette cette époque ou les amplis en avaient dans le coffre….
    où le caisson à basse n’était pas de rigueur…
    Pour ma part j’ai acheté des enceintes bose 901 VI…
    j’ai toujours mon vieux tuner Marantz st320L ….
    et une ancienne chaîne hifi Kenwood…

  21. Gilles dit :

    Ah ah, zut, je suis tombé sur ce site, voilà qui ne va pas arranger les choses 😉
    Tant de beaux et vieux trucs à dénicher et réparer … en attendant, il va falloir que je m’attaque à mon vieux Marantz 2230 (fantasme de gamin : je n’avais pas les sous pour en acheter un à l’époque) : depuis quelques jours, l’inter de mise sous tension ne s’enclenche plus, il va falloir que je creuse ça. En attendant, j’ai basculé sur un vieux Kenwood de ’77 (pas terrible, mais il fait le taf).
    Bravo pour ce site !

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Bienvenue au club des amateurs de HiFi Vintage

      Pour le commut de votre Marantz, sur ebay il y a des boutiques de pièces détachées en achat immédiat ( donc prix fixe), il vos suffit de taper marantz 2230 dans la recherche d’ ebay et sélectionner monde entier. Souvent des boutiques allemandes, bien achalandées (relais courroies, etc…) Il vaut mieux avoir un compte paypal pour payer, ça simplifie beaucoup les choses.

      Cordialement.

      Jacqueline

  22. Liauté Rémi dit :

    Bonjour.
    Ampli haute fidélité Continental Edison Préampli ampli stéréo PA 9105 Classe A plus qui a perdu des aigues, je peux remarquer par rapport à l’analyseur de spectre qu’il n’y a pratiquement plus de montée en niveau sur la ligne de progression 12.5 kHz malgré un réglage des aigues à +2. Le sélecteur en position mode stéréo le son se coupe coté droit aléatoirement aussi bien qu’avec la platine vinyle, cd, cassette, etc. alors qu’en position mono il y a du son des deux cotés . J’aimerais résoudre ce problème malgré l’âge de l’ampli. Il a 30 ans et ce sont ses premiers soucis !
    Quelle sont selon vous les composants à vérifier qui pourrait être la cause de la panne ?
    Puis je améliorer ou changer certains composants par de meilleurs qualité que l’origine ?
    Photo Disponible sur le net ou par moi même. J’ai toujours la revue technique avec les schémas électrique de l’appareil.
    Cordialement

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour.

      Au bout de 30 ans il faudrait envisager de changer tous les condensateurs, c’est tout de même la limite. Et ce n’est pas une opération inutile, même si le défaut provient d’un autre composant et persiste après cette opération de « recapage ».

      Une autre opération de révision classique est de nettoyer les potentiomètres en injectant de l’huile de vaseline par les fentes des potars avec une seringue médicale (aiguille assez grosse) : il faut placer l’ampli de manière à ce que les pistes soient horizontales pour que l’huile se répartisse bien sur toutes les pistes (et ne fasse pas que traverser le potar). Laisser agir une nuit. Bien manœuvrer les potars et réinjecter de l’huile qui emmènera les dépots dissous par l’huile. Surtout pas de bombe KF, c’est trop agressif.

      Idem pour les commutateurs.

      Ca peut résoudre le pb de coupures de son aléatoires sur une voie.

      Et vérifier qu’il n’ y a pas de soudures sèches.

    • Arnie dit :

      Es q ustedes q son tan criticonas, por un lado les gusta pero sufren por el pingaloca o el embustero, pero no les gusta los cabros de bajo perfil como el esquivo.. encsoten..que quieren las mujeres??? jajaja

  23. Fabrice Véga dit :

    Bonjour à toutes et à tous,

    je me permets d’intervenir sur ce blog afin de savoir si quelqu’un peut me renseigner sur du matériel PIONEER. J’ai récupéré un ampli de type SA 9500 II et une platine vinyl de type PL 570 de cette marque.

    Je vous serais très reconnaissant de bien vouloir me donner vos avis concernant ces produits.

    A+

  24. Matthieu Prier dit :

    Bonjour à tous les passionnés, je recherche un bon ampli vintage sans nécessiter une énorme puissance, j’ai repéré un ampli Sansui A-M9 mais ne sais pas de quelle année il est et s’il fait parti des « bons vieux amplis »

  25. Christopher dit :

    Vends une paire d’enceinte B&W 801 en parfait etat
    Platine CD Philips ref 1204
    Platine disque vinyl Philips ref AF977
    Amplificateur Philips Hight fidelity Laboratories 22AH 578
    Pre Amplificateur Philips Hight fidelity Laboratories 22AH572
    Tuner Philips Hight fidelity Laboratories 22AH 673
    Platine cassette Philips F6216
    Enceinte Canon STD50-2

    TOUT CE MATERIEL EST EN EXCELENT ETAT ET CHAQUE ELEMENT EST ACCOMPAGNÉ DE SA DOCUMENTATION TECHNIQUE D’ORIGINE, CERTIFICAT D’ORIGINE.

    • abed dit :

      Bonjour,je serai intéresse par l’ampli philips ou la chaine ,serait-il possible de se contacter.Merci d’avance cordialement(0630564017)

  26. Clofer dit :

    Bonjour,
    Je suis un amateur de hi fi vintage. J’ai vécu la grande époque dans les années 70 avec le festival du son à l’Hôtel d’Orsay, André Charlin, Acoustic Research, etc.
    J’ai encore des Elipson 1303 achetées neuves en 75. Autrement amplis Pioneer et Grundig de 87, enceintes Magnat All Ribbon 10P de 85, lecteurs CD Grundig et Pioneer de la même époque, tout ceci acheté neuf. Plus quelques trouvailles de dépôt vente en vintage.
    Je n’écoute que du classique.
    J’ai connu la fin du vinyl et l’avènement du CD avec joie car il était impossible d’avoir des vinyls propres, sans craquements et autres, et plus on montait en gamme en matos, plus ça s’entendait. En réécoutant des vinyls, j’ai eu l’impression d’un recul important de qualité, son voilé, faiblard …
    J’en arrive à ma préoccupation du moment : je viens d’acheter un ampli Kenwood de 89 et j’ai été surpris par la qualité de son par rapport au gros Pioneer.
    D’où une remise en question : les appareils modernes de qualité ne délivrent-ils pas finalement un meilleur son ? Notre passion n’est-elle qu’une nostalgie sans fondement ?

  27. dauce dit :

    Bonjour !!! je ne sais ou trouver réponse a ma question alors peu être ici !!!!
    je souhaiterais faire estimer la chaîne hifi qui appartenait a mes parents , souvenir de mon enfance (je n ai pas l intention de la vendre c est juste par curiosités 😉 ) Peu être qu ici il y a des connaisseur voici le model

    SILVER stereo tuner model ST 400 HiFi

    • jacqueline73 dit :

      Désolée , je ne connais pas. Vous avez un million de fois plus de chances de trouver cette info sur Google.

      • dauce dit :

        J ai essayer mai je ne trouve pas

        • Eve dit :

          there were many fewer blonds than he exdectep. I then went outside in downtown Chicago in July and it was full of blond men in business attire, much more than I would have guessed. Why? It was July and they had been out in the sun.

  28. Bonjour
    J’habite également Aix en Provence
    Egalement Passion HIFI depuis mes 10 ans en 62 !
    Je suis musicien –
    J ‘aimerais vous rencontrer … et vos conseils seront précieux : Passionnante lecture de votre site !
    Une semaine de vacance et je retrouve ma chaine : en projet
    reparation / revision enceintes VIETA B 10 000 … acheté au FESTIVAL du SON ORSAY en 82 .
    alimentée par Ampli dual mono Mitsubihi DA A15DC
    Achat d’un lecteur CD de qualité … cette semaine !
    J’ai donc grand besoin de vos conseils eclairés.
    Remerciements
    Philippe

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour,

      Désolée, mais pour moi c’est Aix les bains

      Cordiaement

      • jean f bruno dit :

        Bonsoir,
        je ne vais pas être original, nostalgique moi aussi de la hi fi vintage, je suis tombé sur vos articles, passionnants , que j ai dévoré ,j’etais ailleurs, lol…..dans les années 70 certainement…
        toutes mes felicitations aussi pour vos connaissances et votre technique, ouvrir les appareils, moi ca m’effraye…..
        j ai quelques éléments séparés de diverses marques tres courantes de l’époque ,mais j aimerai me constituer une belle chaine avec des éléments de qualité…
        D aprés vous, quel est le must en matiere de marque d ampli, d enceintes , et de platine disque vinyl ( nostalgique du vinyl, j ai meme acheté un juke box des années 70 ), mais aussi marque conseillée de tuner, en restant dans une gamme de prix, normal , entendons nous ….!
        A l ‘époque j achetais souvent aussi , la revue Haut parleur , disparue elle aussi …tout se perds …..
        quels sites également me conseillerez vous ?
        d avance merci de m avoir lu !!!!!
        « vintagement » votre !
        Bruno

        • jacqueline73 dit :

          Bonsoir Jean Bruno.

          Merci de votre commentaire et de vos compliments.

          Il est difficile de définir quelle marque d’ampli représente le must.

          Presque toutes les marques ont fait de supers amplis, surtout les japonais pour conquérir le marché de la HiFi au début des années 70, et se faire un nom. Une fois la renommée faite, ils veulent conquérir le marché de la moyenne gamme et pour réduire les coûts vis à vis de la concurrence, la qualité et la longévité ne sont plus au rendez vous.

          Puis le marché étant planétaire ce des sont centaines de milliers d’exemplaires vendus et grignoter une cinquantaine d’ Euros sur les composants, ça représente des sommes énormes et c’est autant de bénéfices que la boite se met dans la poche.

          J ‘aime bien les premiers Technics SU3400 et SU 3500. J ‘ai aussi écouté à l’époque un Sansui extraordinaire ( mais je ne me souviens plus de la référence). Certains modèles Sansui sont très chers en Vintage et il y a beaucoup de compte rendus d’essais sur les forums audiophiles, pour aider à choisir le bon modèle.

          Pour se relancer de temps en temps les marques vont remettre le paquet sur un nouveau modèle qui recevra les éloges de toutes les revues spécialisées.. Une série limitée, chère à produire, puis ce modèle sera décliné en gamme. C ‘est ainsi que je classerais le Marantz PM72, pratiquement introuvable. D’ailleurs je n’ai pas trouvé de compte rendu d’écoute, je l’ai pris sans pouvoir l’écouter, au vu des caractéristiques étonnantes, sur toute la plage de fréquences ( car tout le monde sait faire un ampli avec un très faible taux de distorsion à 1000 Hz et à 1 Watt.. C ‘est plus compliqué de 20 Hz et à 20 000 Hz, à 100 watts.).

          Pour les tuners, Kenwood est assez réputé et c’est une merveille d’accessibilité et de simplicité de construction par rapport à d’autres marques ( comme Scott ).

          Enceintes ? je dirais des anglaises. Je suis enchantée de mes B&W, sinon je pensais à des Ditton 44 ou 66

          Puis reste une grande inconnue : l ‘alliance avec la source et les enceintes. Il y a tellement de différence à l’écoute entre deux lecteurs de CD et entre deux sortes d’enceintes. Il y a des combinaisons heureuses, d’autres moins. Il faut tester. C ‘est un peu compliqué en Vintage pour les enceintes, sauf si on peut rencontrer d’autres passionnés.

          Mais ça va, au bout de deux ans j’ai réussi à avoir un ensemble équilibré dont je suis très satisfaite. Ainsi j ‘échappe à la frustration permanente de l’audiophile qui veut toujours mieux, et à la boulimie d’achat des collectionneurs.

          Pour les platines vinyle, j’ai laissé tomber, trop cher pour écouter ma collection de vieux 33 T qui craquent bien. Pour les nouveaux vinyles, j’ai vu pas mal de gens déçus. C ‘était un vrai métier, à lire Blanc Francart qui se souvenait dans un super article des engueulées qu’il a pris au début de sa carrière. Plus personne ne possède ce savoir faire, c’est fait à l’arrache avec des logiciels qui convertissent D et G en H et V, dont ils ne savent pas toujours bien se servir, quand on lit leurs questions et commentaires. Puis ils envoient ça à un graveur, mais ils n’ont jamais vu une machine à graver .

          https://passionhifivintage.wordpress.com/2013/11/25/principes-et-contraintes-de-la-gravure-stereo-des-disques-vinyles/

          Un site consacré aux platines vinyle avec pas mal d’infos et un forum, si vous lisez l’anglais.

          http://www.vinylengine.com/turntable_forum/index.php.

          Cordialement.

  29. PIZZETTI dit :

    Bonjour Jacqueline .
    Michel vous ecrit aujourd’ hui .J ai beaucoup apprecie et meme ete subjugue par vos articles tres argumentes et pertinents sur la HIFI ,moi -meme etant passionne d’ electronique et de materiel audio .Je voulais juste en venir sur les chaines dual qui a cette epoque 70’s devaient repondre a des normes deja assez strictes concernant la restitution sonore (dyn 45500 ) .
    Je m’ etonne que vous ne reconnaissiez pas vos disques , a ce moment .
    J ai aujourd ‘hui encore une platine 33trs , cassette , un ampli ,unlecteur cd et des enceintes Siare
    club 7 , club 9 , galaxie et delta 200 qui sonnent tres bien , meme sur un petit tonton de 15watts.
    Tout ca pour dire que l’ enceinte acoustique est l’ interface final qui est de loin le maillon le + Important d’ une chaine dite HIFI .CecI est du au fait qu ‘elles doivent transformer les signaux e electriques de l ampli en signaux sonores , pression acoustiques etc… Gros travail et OUI;donc la force d une chaine est la resistance du maillon le plus sensible .

    Me concernant : j ai realise 8 amplis tubes , sur differentes conceptions , triode , pentodes en ultralineaires ( etage de sortie ) multi push- pulls enfin , depanner des amplis d instruments ,,galere sur des problemes d accrochages et bien d autres souffrances mais quand on aime ….

    Des enceintes aussi
    A bientot peut – etre
    Michel

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour Michel.

      Quand je dis que je ne reconnaissais pas les disques sur une chaine Dual, après les avoir écoutés sur du Mac Intosh en discothèque, ce n’est pas du tout le même niveau d’écoute ( ni les mêmes condition dans une salle blindée de monde).

      Quand on montait le niveau de la chaine Dual, sur la basse de In a gada da vida ou sur l’intro de I’m a man de Chicago transit autority, les enceintes comme l’ampli saturaient et on avait pas encore ressenti les coups de basse ou de grosse caisse dans la poitrine.

      Sur la voix c’était aussi très différent, je repense à Warum de Camillo ( c’était parti pour une heure de slows 🙂 )

      Quand à la norme : on peut lire dans wikipédia

      La norme allemande DIN 45500, qui est la plus connue en France et sert souvent de référence, date des années 1960. Complètement obsolète, elle a été remplacée, en Allemagne, par la norme DIN EN 61305 qui dispose d’une déclinaison française NF EN 61305. ( hélas le contenu de la norme est payant..)

      Les normes à caractère national ont souvent été utilisées pour protéger un marché intérieur en rendant plus difficile l’importation et la diffusion de matériels venus d’autres pays. Même si cette époque semble largement révolue, il faut s’en souvenir et ne pas attacher trop d’importance à certaines normes qui correspondent plus à une époque et des circonstances qu’à des logiques scientifiques et techniques.

      Vous n’avez pas de blog pour nous montrer vos amplis à lampes ?

      Cordialement.

      • michel PIZZETTI dit :

        bonjour chere Jacqueline

        Veuillez m’ excuser pour les accents , j ‘ai du mal avec ca !

        J’ ai compris votre passion pour l amplification a tubes en ayant lu votre passage sur les clubs frequentes qui les utilisaient .Non seulement j’ imagine votre surprise et admiration
        pour cette sonorite si particuliere , mais je la comprends parfaitement car je la vis encore aujourd ‘hui .Ayant ete sous le charme de ses sons chaleureux , graves ronds ,clarte des mediums , finesse des aigues .
        J’ ai experimente cela et j’ ai compris beaucoup de choses tant par les lois de l electricite
        que les caracteristiques intrinsiques , resistances internes des tubes ,et par l application des essais que j en ai fait .
        Les resultats sont stupefiants selons les tubes utilises , la tension appliquee sur les plaques ,et les modes utilises ;triode , tetrode , pentode .
        Une triode a un gain egal dans sa bande passante avec grande stabilite jusqu a ses limites .
        Une pentode sans contre reaction a une grande resistance interne de l ordre de 20k
        ce qui induira dans le circuit de sortie (transfo) une montee du gain des frequences graves :avec circuit ultralineaire =grille 2 et plaque connectee , cette resistance diminue
        a une valeur de 3 a 5 kohms selon les tubes ce qui corrige cette montee pour rendre
        lineaire la reponse en frequence .
        J ‘ai realise aussi 1 ampli sans contre reaction en sortie (avec les tubes c est possible )
        et j ai constate qu ‘a l ecoute il y a plus de dynamique qu’ un ampli corrige .Normal vous me direz :moins de frein , plus de liberte .C est vrai aussi chez l’ humain !’
        Incroyable mais vrai ! mais il ne faudra pas aller jusqu’ a la puissance max car ca devient
        brouillon .Mais quand meme quel regal de punch , rondeur , tremblement de terre sur
        des puissances que vous avez connues 100, 200 watts efficaces , je connais bien ces
        sensations avec des enceintes que j’ ai fabriquees de 250 litres , boomers celestions de
        grands diametres et autres , ca decoiffe et ca dechire ! encore aujourd hui .
        C est une autre facon de « voir  » la musique

        il y a beaucoup a debattre , je le sais ,ah ! la passion c ‘est quelque chose !

        Je m’ excuse je n’ ai pas de blog , , mais si vous me laissez votre email , je me ferai
        une joie de vous envoyer les photos des amplis ouverts .J’ ai un ami qui est dans la
        photo numerique , et je vous expliquerai tout ca .
        En attendant de vos nouvelles , je vous souhaite une merveilleuse annee .
        Mon email ; michelpizzetti@gmail.com

        ps :j ai bien aime le smiley !
        a bientot Michel

  30. Gaëtan dit :

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre site en faisant des recherches sur l’audio vintage.
    Pour vous faire court, tout petit déjà j’adorais écouter des vinyles, mes parents avaient (et ont toujours) un ensemble Technics qui date des années 80 (tuner ST-Z450L + ampli Su-Z450 + platine k7 RS-D550W + platine vinyles SL-BD21) auquel a été ajouté une platine CD Technics SL-PG480A qui date des années 90. Récemment j’ai écouté des cds et le son était vraiment puissant. Les enceintes sont des GUY.HF de 60 watts.
    Je ne sais pas ce que l’ensemble vaut en termes de qualité.
    Par contre, j’ai acquis récemment un ampli Sansui AU-999 qui marche très bien, à part des légers craquements quand on bouge les potards. Le son est bon mais manque de pêche à mon goût. J’écoute de la musique dématérialisé uniquement, des rips vinyles en 24-96 sous format FLAC et des rips cds en FLAC, au travers d’un dac Audiophonics U-Sabre TXCO edition.
    Il y a quelques jours je suis tombé sur un Onkyo Integra A 807 vendu 249 euro chez un CashExpress qui me fait de l’oeil.
    J’aimerais savoir donc si vous connaissiez le prix de revente d’un Sansui AU-999 en l’état. Je trouve des prix différents sur le net selon si une révision a été faite ou pas.
    Merci par avance,
    Désolé pour le pavé du dessus.
    Continuez ainsi, un blog vraiment passionnant qui m’apprend bcp de choses.

    • jacqueline73 dit :

      Bonjour Gaetan.

      Je vous remercie pour votre participation positive aux commentaires.

      Les potars qui craquent c’est rien : un peu d’huile de vaseline à injecter avec une seringue.

      Je suis étonnée que vous trouviez que la Sansui manque de pêche , à l’époque c’était le seul qui pouvait rivaliser avec le SU3400. Signe qu’une bonne révision serait nécessaire, mais c’est pas simple et pas donné. A moins que qqun l’ait bricolé, mais c’est assez facile à vérifier

      Un exemple de révision

      http://hifirep.jimdo.com/amplificateur-sansui-au-999/

      Non révisé en état d’origine, vous pouvez en demander un bon prix ( 250 € ), car c’est une belle construction ( a qq détails près), ce modèle produit pendant seulement deux ans est assez difficile à trouver. Révisé, aux USA c’est entre 700 et 800 $

      Laissez monter les enchères sur ebay, les allemands n’hésitent pas à mettre assez cher sur certains appareils renommés..

      • Gaëtan dit :

        Merci bcp pour votre réponse rapide.
        Je l’ai nettoyé quand je l’ai récupéré, intérieur comme extérieur. Après je ne m’y connais pas du tout en électronique, malheureusement. Dans mes recherches antérieures sur cet ampli je suis tombé sur la page que vous m’avez indiqué et j’ai également contacté l’auteur début octobre mais je n’ai jamais eu de réponse. J’ai pu donc voir que c’était une belle machine mais vu l’âge des composants c’est normal je pense qu’il manque de punch.
        Je n’avais pas pensé à ebay pour la vente, j’étais resté sur leboncoin.
        Merci pour vos conseils et bonne continuation.

  31. jacqueline73 dit :

    Comme indication, comme quoi il y aurait eu un bricolage d’amateur, vous pouvez regarder :

    – s’il y a des fils avec l’isolant brûlé ou un peu fondu ( car il faut parfois chauffer longtemps pour les détortiller )
    – s’il y a des soudures plus brillantes que celles d’origine ( plus ternes)
    – si les composants sont à la taille du CI ( les plus récents sont de dimensions plus petites )
    – s’il n’ y a pas des traces marron autour des soudures ( excès de flux non nettoyé )
    – si des pastilles ( là où on soude la patte d’un composant ) ne sont pas décollées

    – si les transistors ( au moins les plus gros ) sont bien ceux d’origine.

    Ca permet de l’afficher comme en état d’origine et de le vendre un peu plus cher, car les spécialistes redoutent les amplis bricolés par des gens dont ce n’est pas le métier.

    Pour l’état des condensateurs, il faut vérifier que le dessus n’est pas gonflé, qu’ils n’ont pas coulé ( mais parfois c’est des traces de colle )

    Pour le remplacement des vieux condensateurs, opération de recapage, certains conseillent de remplacer les petits chimiques, par des condensateurs non polarisés récents qui occupent moins de place que les anciens ou que des chimiques de faible valeur. C ‘est ce que j’ai fait aussi pour quatre condensateurs au tantale (qui ressemblent à une grosse goutte). Jean Louis faisait la même chose de son coté, il avait un peu d’avance : il ne reconnaissait plus son ampli (trop de graves pas du tout nettes). Même défaut chez moi quand j’ai eu terminé. On a commandé et remis des tantales neufs et on a retrouvé l’ampli qu’on aimait. Comme quoi il faut très peu de choses, pour ruiner le son d’un ampli..

    Joyeux Réveillon.

    • michel PIZZETTI dit :

      bonjour chere Jacqueline et une merveilleuse annee !

      ma 2eme reponse envers vous est situee un peu plus haut , elle concerne beaucoup
      de choses .

      A bientot ,salutations bluesy et jazzy

      Michel

  32. Prof-Shadocko dit :

    Bonjour, je viens de découvrir ce blog… et votre nom ne m’est pas inconnu car il me semble l’avoir vu sur un forum consacré à la HI FI vintage où je suis inscris également mais plus actif du tout… C’est si rare de lire une passionnée ! Pareillement je stocke quelques modèles anciens de lecteurs CD Marantz par crainte de la panne aussi !!! (CD 50). Ce lecteur, n’en déplaise à beaucoup, est capable de détrôner des machines coûtant des prix exorbitants. Son convertisseur TDA 1541, décliné en n versions, fait vraiment de la musique et pas de la reproduction ! Pour le reste, je fonctionne pas mal en DIY (amplis, enceintes, préamp, et même convertisseur). Je suis toujours à l’affût de matos ancien sur LBC et autres… Récemment, j’ai acquis des vieux HP Philips (Ad 10100/W8), des bêtes rares (boomers 25 cms)) desquelles je vais bientôt m’occuper et qui finiront dans un système 3 voies à la façon des BEOVOX 5700 (elles étaient montées avec ce HP de légende); Le vintage n’est pas une nostalgie mais une nécessité pour celui, non fortuné, qui veut écouter de la musique avec la qualité qu’il se doit ! Dans le matériel actuel, il y beaucoup de très bons amplis, enceintes, DAC, mécaniques CD, etc mais les prix sont prohibitifs pour accrocher ne serait-ce que du milieu de gamme vintage… tout est dit ! J’ai des vieilles Philips 22 RH 427 retoquées par mes soins, des Dual CL180, retoquées également et aussi plusieurs paires de BOX Grundig (en plastique, si, si ! mais épais) qui fonctionnent de façon bluffante … 2 amplis MOSFET (HEXO II, NONANTE) 1 ampli SANSUI AU 5900 dont il faut que je remplace les condensateurs et surtout… un HITONE 300 à tubes (PP 7868) que j’ai tout restauré… et que je fais débiter sur des GRUNDIG box 800. Régal absolu !
    Côté CD, bien sur 2 CD 50, un 62 (bien moins bon) et un 6000 OSE que j’utilise avec un DAC extérieur 20 bits (kit Elektor).
    Préampli perso, toujours d’après un schéma Elektor, en composants discrets.
    Mon système est complété par un SUB coupé à 125Hz à 18Db par filtrage analogique (toujours des plans Elektor). On est bien loin de la musique dématérialisée car tout ce beau monde pèse un poids certain !
    J’habite dans votre région (ouest Lyonnais)

  33. alfredo dit :

    Bonjour,
    quelqu’un connait-il un site spécialisé dans la revente de hifi vintage?
    *Alfredo
    amateurhifivintage@hotmail.com

    merci

  34. lovelyside dit :

    Bonjour Jacqueline,

    Merci pour cet article qui m’a remémoré pas mal de souvenirs d’audiophile !

    Curieusement, question platines, nous avons la même sensibilité, j’ai été possesseur des DP1100SG et du DX706, des petits bonheurs de musicalité.
    Pour ma part, j’ai fini (LOL) avec un Pioneer PD-S901 (et un clone, il va s’en dire vu l’âge de la bête – 1992) qui a un truc indéfinissable, surement du fait de son plateau inversé et des 8 kg de fabrication qui en imposent.

    J’ai également lu avec intérêt tout ce qui concerne les amplis, merci encore !

    Bonne continuation

    Pascal

  35. Joao Sousa dit :

    Bonjour à tous! Première fois dans ce blog! Je suis possesseur d’un deck Pionner CT-93 Référence qui a fait mon bonheur pendant de nombreuses années et qui vient de tomber en panne: il lit les cassattes à plus du double de la vitesse normal et j’aimerais le récupérer. Sauriez-vous m’indiquer quelqu’un pour le faire? Je suis triste comme la nuit (!). Merci beaucoup de votre aide et excellente journée! JSousa

  36. Annick Fauveau dit :

    Bonjour ….
    Je viens de descendre de mon placard une chaine hifi Kenwood achetée dans les années 80 et qui a fait notre bonheur pendant une vingtaine d’années et a été rangée dans un placard à la vente de ma maison de campagne il y a 10 ans.
    Cette chaîne est composée d’un lecteur de CD -DP3020 , d’un ampli KA 50, d’un tuner KT-30L et d’une platine KP-1022 ..le tout accompagné d’une seule enceinte et des notices mode d’emploi .
    J’envisage de la vendre …Pouvez vous m’indiquer un ordre de prix ?
    MERCI d’avance…car, je n’y connais pas grand chose dans ce domaine ..
    Annick F.

  37. Jacques dit :

    Merci a toutes et tous pour ces magnifiques échanges autour du matériel vintage. J’ai 2 Kenwood DP 8010 et un Kenwood 1100 SG (qui est supérieur au 8010 déjà très bon). J’ai des enceintes Célestion Ditton 66 série II et des 44 série II. La seule entorse au vintage, après quelques essais à la portée de ma bourse fut les ampli de puissance : Des ClassDaudio SDS470 avec alimentation renforcée (6 condos Nichicon de 4700 remplacés par 6 Panasonic de 10 000 Hz).
    Je suis très satisfait de mes trois systèmes.
    Lorsqu’un de mes lecteurs bégaie un peu ou refuse le CD, un petit coup d’air à la bpmbe avec le tirroir ouvert et ça repart…
    Amitiés audiophiles à tous les passionnés
    Jacques

  38. GORDON 54 dit :

    Je n’ai reçu aucune réponse relative à mes soucis sur ma platine MARANTZ CD 63 MKII !

  39. stéphane dit :

    Bonjour,
    merci pour ce blog plus qu’intéressant lorsque l’on se passionne pour la musique. Pour ma part je n’y connais ps grand chose en technique, ni en acoustique.Cependant je me rappelle les son si particulier des émission radio que l on pouvait entendre dans les années 70-80. je me souvient surtout de quelques éléments Pioneer qui me faisait rêver, mas seulement rêver car le prix était, lorsque l’on avait 10 ans à l époque, plus que prohibitif.Aujourd’hui j’aimerais retrouver ce son, surtout dans l’écoute d’oeuvres classiques. Par ailleurs? Les prix de ces éléments vintages semblent abordables. Cependant le choix semble énorme et je n’ai pas les connaissances pour opérer un choix rationnel. que me conseillez vous pour une configuration ampli/ platine CD et tuner?
    merci par vanace

  40. Boussiquet dit :

    Bravo pour ce blog que je découvre, je partage largement vos commentaire sur les qualités matériel depuis 20ans . Malheureusement le materiel vintage est à la mode et plus difficile à trouver et prix en hausse…. je continue mes recherches.

  41. HOOGE dit :

    Bonjour

    j’ ai depuis quelques temps de m’ occuper de m a chaine hifique j’ ai lâchement abandonnée mais pas maltraitée
    elle est constituée d’ un ampli technics su 8600 et d’ un tuner technics st 9600 ainsi que des enceintes altec.
    cette chaine a toujours été dans la salle à manger sans que je m’ en serve car il y avait quelques faux contacts au toucher des boutons.
    aujourd’hui , je suis agé et je voudrais pouvoir trouver quelqu’un qui me révise ce matériel qui est le souvenir de mes 30 ans avec mon épouse .
    A qui puis je m’ adresser?
    je vous remercie par avance .
    michel 06 09 90 04 26

  42. Franck dit :

    bonjour Jacqueline ,
    juste vous faire part d’une expérience de très bonne association de produits anciens
    Ampli Tuner Scott StereoMaster 636S et enceintes Allison SIX (sur pied et contre le mur arrière , ce qui est indispensable avec ces enceintes)
    Que ce soit en dématérialisé (via Aiport Express) ou sur du vinyl (Rega II / Grado) ou du CD (lecteur 3D laboratoty CD30) , on obtient une fluidité , une ampleur et des timbres superbes .
    Bref , une belle présence et un grand naturel , pour résumer.
    Mais ce qui tout ce qui est mal enregistré ….ça s’entend tout de suite
    Je précise que ma pièce d’écoute est petite (18 m2) et que ce système me permet d’avoir un bon niveau d’écoute sans déranger les voisins , car pas besoin de puissance .
    Je n’y connais pas grand chose mais je suppose que la très bonne dynamique de l’ensemble doit y être pour quelque chose
    Meilleures salutations
    Franck

  43. beucher dit :

    BONJOUR A TOUS JE RECHERCHE DES TRANSISTORS POUR MON AMPLI SANSUI chaine hifi SUR GRENOBLE QUELS MAGASINS ??1) transistor NEC D188A 2° TRANSISTOR NEC B545A MERCI POUR LES REPONSES SUR MON PC

  44. CLARAZ dit :

    Bonjour, voici ma grande question.
    Dans son carton d’origine, une platine REGA PLANET noire achetée en 1978 attend sagement depuis plusieurs années; ses parties mobiles (bras,plateau 3 plots) soigneusement fixés par du collant. Sa courroie est descellée, mais un spécialiste soigneux va la changer et là arrivera LE moment clé : faire tourner le moteur ! Si ça marche, je poserai dessus un des nombreux vinyls que j’ai conservés.

    Ses compagnons sont :
    1 ampli NAD même époque MODEL 90
    2 enceintes TARENTELLE JMR idem.
    Tout cela va être nettoyé car il y a quelques crachotements, normal avec des connexions quasi « artisanales » de l’époque. Mais tout a été soigneusement préservé.

    Mon petit frère s’était « saigné aux 4 veines » pour acheter cet ensemble.
    Alors 2 solutions si la platine tourne : vendre ou conserver.
    Si vendre : j’entends tout et n’importe quoi sur le prix.
    Certains « rodent » autour avec des propositions peu honnêtes, surtout pour revendre ensuite plus cher. Ce serait pour moi indigne et dans ce cas je préfère tout garder.
    Je fais appel à ce blog : parmi vous QUI pourra, en conscience, se lancer à indiquer les prix de ces pièces ?
    Les autres : merci de passer votre chemin, sincèrement.
    Merci par avance, bien cordialement.

  45. jjeamart dit :

    Un rectificatif a propos du marantz pm72 .il a été produit précisement en 1992 ; cette année la ;voulant devenir utilisateur d’un pm72 indisponible a la vente pour x raison.Je me suis offert la ref suivante Marantz PM82 (puissance de sortie plus importante et possibilité de commuter les etages de puissance en classe A ou en classe AB)Possedant a mon domicile plusieurs systemes d’ecoutes ,je suis l’heureux possesseur d’un systeme driver par un SANSUI AUX 611 que je n’echangerais por rien au monde.Salutation a tous les interressés de HI FI vintage.

  46. boris dussart dit :

    bonjour,
    j’ai actuellement un ampli tuner Grundig R 2000 et des acoustiques cabasse de 1993. Je voudrais évoluer dans le vintage moyen de gamme audiophile.. Que pouvez vous me conseiller à ce niveau sachant que je suis trés jazz et que l’aigu doit être bien présent? (plutôt une combinaison Ampli-Préampli?)

  47. martine dit :

    bonjour,
    je suis en possession d’une chaine ifi vintage de marque Aciko model ATPAC -1401 Numero de serie 70153. Elle est en bonne état j’aimerais savoir savoir si elle pourrait interesser un collectionneur .merci

  48. DUCH dit :

    Superbe blog!!!Dans une période de réflexions persos, je me tourne vers des envies « existantes » donc vintage!
    Mais pour débuter, et n’y connaissant rien, je voulais avoir quelques conseils pour un ampli / tuner/enceintes de qualité pour 200 euros maxi… j’ai la platine vinyle!

  49. SIMONET dit :

    Bonjour,
    Je possède deux bafles b&w dim7 et j’aimerai m’en séparer… Elles sont en trés bon état de fonctionnement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s