Tutoriel : Repérage des enroulements d’un transfo de récup.


Dans un carton j’ai retrouvé un transfo démonté sur un appareil, il y a des fils qui sortent, mais aucun repérage des enroulements primaires et secondaires, ni des tensions.

002

Le but du jeu est de retrouver les divers enroulements, et en particulier le primaire.

Une première indication :

D’un coté il y a six fils qui sortent, et de l’autre cinq ( tous de même section )

Les six fils « pourraient » être le coté primaire, généralement constitué de deux enroulements 120 V qu’on branche soit en série pour le 240 V, soit en parallèle pour le 120 V, avec des prises intermédiaires 110 V.

C ‘est une supposition ( ou forte intuition ) qu’on va vérifier, mais ce n’est pas toujours le cas. Si les mesures ne confirment pas cette disposition du primaire il faudra en changer : voir plus loin « autre exemples » , où des configuration de primaires différentes sont évoquées.

Primaire_transfo_multitension

Sur le schéma les prises intermédiaires 110 V, devraient être plus proches de la 120 V.

Un bouchon « mystique » dit « sélecteur de tension » réalise le couplage des bobines pour chacune des 4 tensions sélectable.

Si on veut conserver ce système multi-tension ( sans aucun intérêt aujourd’hui ) il faut absolument le démonter avec le transfo sans couper les fils ) sinon c’est casse-tête assuré )

Le but de l’opération est de mettre la bonne couleur sur chacun des fils des bobinages :

Transfo

Contrôle à l’ohmmètre :

( mes deux multimètres descendent jusqu’au 1/10 ème d’ohm, la précision est suffisante ). La valeur de la résistance des cordons et grippe-fils est déjà de 1 ohm.

On prend un fil au hasard ( le premier de la liste : le rouge ) et on mesure la résistance avec chacun des 5 autres fils.

003

Transfo_mesure_1

Déductions :

les trois fils rouge, blanc et noir sont sur le même enroulement ( un de ces fils est forcément une prise intermédiaire )

On réarrange le tableau de manière à regrouper les fils d’un même enroulement :

Transfo_mesure_2

Vérifions les trois autres fils restants :

On prend le vert comme référence ( le premier de la liste )

Transfo_mesure_3

Déductions :

Les trois fils vert, marron et violet sont sur un autre même enroulement ( un de ces fils est une prise intermédiaire ) séparé du premier.

Recherche des extrémités, et de la prise intermédiaire de chaque enroulements (supposés comme étant le primaire).

Transfo_mesure_4

On constate une certaine similitude dans les mesures des deux enroulements..

Les enroulements primaires étant bobinés avec le même fil puisque parcourus par le même courant, la résistance entre deux fils de sortie dépend de la longueur (autrement dit , du nombre de spires ) entre ces deux fils.

Mais les tours de fils se rallongent quand on s’éloigne du centre du bobinage, ainsi, si l’ohm-mètre descend assez bas en calibre, on verra plus de résistance pour le même nombre de spires, sur la bobine extérieure.

Recherche de la plus grande résistance ( extrémités de chaque enroulement)

Pour le premier enroulement la plus grande résistance est obtenue entre rouge et blanc , donc noir est la prise intermédiaire

Pour le deuxième enroulement la plus grande résistance est obtenue entre vert et violet, donc marron est la prise intermédiaire

Déduction :

le fil noir est la prise intermédiaire 110 V de l’enroulement 110 V 120 V du premier enroulement

le fil marron est la prise intermédiaire 110 V de l’enroulement 110 V 120 V du deuxième enroulement

Recherche du fil 120 V de chaque enroulement :

C’est celui qui a la plus petite résistance par rapport au fil 110 V

Transfo_mesure_4

Pour le premier enroulement, le fil 120 V est le blanc ( 2 ohms avec le fil intermédiaire noir ).

le fil 0 V est le rouge

Pour le deuxième enroulement, le fil 120 V est le violet ( 2 ohms avec le fil intermédiaire marron )

le fil 0 V est le vert

Attention : on ne retrouve pas exactement pour un enroulement complet, la somme des résistances de chaque partie de la bobine.

C ‘est du au fait que les cordons plus grippe fils ont une résistance de contact non négligeable ( 1 ohm ) vis à vis de la résistance des bobines : la petite on mesure 2 ohms, en fait elle ne fait qu’un ohm et si on appliqauit la correction à chaque mesure on tomberait juste.

Résultat pour le primaire :

Transfo_resultat

Raccordement en 240 V.

On va oublier aujourd’hui les autres tensions réseau.

On peut donc « oublier » les fils intermédiaires qui auront juste permis de confirmer que c’était bien l’enroulement primaire multitensions.

On coupe les bouts dénudés et on met une gaine thermo qui dépasse du fil.

Nos deux enroulements doivent être mis en série.

la logique est de raccorder le blanc ( en gris ici ) et le vert, et d’alimenter sur le violet et le rouge.

Il y a peu de chances de se tromper dans cet exemple, mais il faut absolument que l’on respecte le sens du bobinage, si on branche un enroulement à l’envers, le flux résultant va s’annuler et l’impédance sera très faible : équivalente à un court circuit, et on va cramer le transfo en moins d’une seconde.

La mesure de résistance, ne suffit pas, car quelque soit le sens de raccordement on aura deux fois la résistance d’une bobine.

Il faut raisonner impédance ( donc résistance en ~)

Vérification avec un impédance mètre :

On doit trouver une grande impédance : 4 fois plus que celle d’une bobine seule, sinon une bobine primaire est inversée..

Mesure : 2,5 H pour 0,66 H avec une seule bobine. C ‘est OK ! ( mesure faite en 100 Hz , de 50Hz sur ce LRC mètre ).

L’inductance dépend du carré du nombre de spires : 2 fois plus de spires = 4 fois plus d’inductance

http://www.epsic.ch/branches/electronique/techn99/elnthcomp/CMPTHINDUCT.html

L’impédance du primaire est de Lw= 2,5 x 6,28 x 50 = 785 ohm pour une résistance primaire de 16 ohm, en série, négligeable.

Le courant réactif absorbé à vide serait de 240 / 785 ~ 0,3 A

On fait un raccordement propre , avec un scindex muni d’une prise secteur bipolaire, et un porte fusible avec de la gaine thermo pour isoler les soudures. Un fusible 0,5 A devrait convenir pour cet essai.

Quand on a pas d’impédancemètre.

Coté secondaire :

On a cinq fils :

Les couleurs sont une première indication pour effectuer la vérification ( transfo hors tension ).

Mesures de résistances

insérer le tableau des valeurs

Mesures d’impédance ( facultative )

insérer le tableau des valeurs

Mesure des tensions secondaires :

insérer tableau des résultats

Il restera deux inconnues : on ne connait pas la section des fils des deux bobinages secondaires, et on ne sait pas exactement combien de courant on pourra tirer en permanence sur chacun des enroulements du transfo.

On ne dispose pas de schémas, ni de manuel pour ce modèle ( introuvables : raison pour laquelle il a été démonté pour pièces ).

La puissance maxi absorbée par un ampli 2 x 30 W est au moins de 100 W ( ce qui est donné pour les modèles en dessous : R34S 2 x 20 W).

Il existe diverses méthodes empiriques, pour évaluer la puissance d’un transfo d’après son poids et ses dimensions, mais les écarts vont du simple au double.

L’indication la plus fiable dont je dispose pour ce transfo est qu’il provient d’un receiver Scott R36 S donné pour 2 x 30 W.

On est sûr qu’il fait au moins 60 VA.

Sans risques, on peut considérer que c’est un 80 VA sur le seul secondaire à point milieu.

On a fait une récup d’une trentaine d’ € , on va dire 40 € avec le port.

L’enroulement 6,3 V était destiné à l’éclairage du cadran et ne doit donc pas débiter une puissance phénoménale. Tension un peu trop basse pour alimenter un préampli.

Utilisation envisagée :

Une petite alim symétrique réglable pour tester des montages à amplis OP.
Moins lourde et moins encombrante que l’alim de labo.

A la quelle on pourrait associer un générateur de signaux BF ( amplifié ? avec un STK ? pour tester directement des enceintes ).

AUTRE EXEMPLE :

Transfo de tourne disque Eden avec ampli à lampes.

DPP_00071

DPP_00069

J’ai pris des photos, on ne voit pas très bien toutes les bornes, je n’ai rien noté, puis le circuit imprimé étant mal dessiné ( plein d’erreurs de masse, trajets de fils trop longs, etc..) la ronflette est d’un bon niveau , ( c’était les premiers circuits imprimés), j’ai coupé tous les fils, décidée à refaire un nouveau circuit imprimé avec une meilleure implantation des composants. Mais je compte garder ce transfo.

Des indications :

Il ne faut pas les négliger, ça fait gagner du temps, mais les vérifications sont nécessaires.

Le primaire est bi-tension : 110/220V. Il y a un sélecteur de tension 110 V / 220 V.

DPP_00083

Très probablement un enroulement primaire 220V avec un point milieu 110 V.

Transfo 110220

Parmi les anciens transfos on trouvait souvent ce schéma à un seul primaire avec des prises intermédiaires.

Transfo_multitension

Sur certains modèles un fusible sous carton permettait de faire la sélection de tension.

imgp8986

Pratique, mais pas terrible, car on a tendance à garder le même fusible pour 240 V que pour 110 V, alors qu’on consomme moins en 240 V le fusible est donc surcalibré.

Sur le transfo du tourne disque Eden il n’y a qu’un enroulement chauffage 6,3 V ( c’est les fils jaunes, un souvenir ) et un enroulement HT à point milieu pour la valve EZ80.

C ‘est aussi une erreur de conception, le chauffage de la valve est proche de sa cathode à + 300 V et celui des autres tubes est proche des cathodes à une tension proche de la masse. Logiquement elles doivent avoir des enroulements de chauffage séparés, isolés.

Le moteur , mono-tension est branché au primaire en 110 V ou 220 V ? ( fonctionnement en auto transfo ), les deux fils rouge torsadés ? )

Eden Arret automatique

On va essayer de retrouver les divers enroulements, avec la même méthode que ci dessus, mais en numérotant les cosses du transfo.

Publicités
Cet article, publié dans DiY, Tutoriel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s