Un petit lecteur de CD qui décoiffe ! Philips CD380 version Lampizator


C ‘est un simple lecteur Philips CD380, équipé d’un mécanisme CDM 4/19, d’un DAC TDA1541-R1, le truc compact, léger, pas cher, à moitié en plastoc, complètement à l’opposé de mon Kenwood DP1100SG.

CD380_5

Oui mais voilà, celui-ci est passé entre les mains d’un disciple du « Lampizator », un copain du web, passionné de « vintage ». Après de nombreux échanges sur le sujet, pour finir de me convaincre il m’a envoyé à titre de prêt un de ses lecteurs, le plus apte à voyager, parce que les mots ça reste des mots et rien ne vaut une écoute pour se faire une idée.

Depuis deux ans que je collectionne les lecteurs de CD, je n’imaginais pas qu’il puisse y avoir autant de différences à l’écoute, sur des morceaux que je connais par cœur.

J’avais déniché la perle rare : le Kenwood DP1100 SG qui a été longtemps une référence, au point que j’ai revendu un Microméga CD 132 SE récent qui avait un son plutôt agressif sur certains types de musique que j’écoutais souvent.

Je déballe le CD 380, je le branche et le laisse chauffer un peu avant d’enfourner la première galette de ma sélection : Dave Brubeck, Take Five, piste 3.

Sur les premiers coups de cymbales de l’intro, m’imaginant dans un magasin HiFi, je dis tout fort « J’achète ! » je connais bien ce morceau et jamais je n’ai entendu les cymbales comme ça ! C ‘est comme si un bras magique avait sorti la cymbale des enceintes et l’avait posée au milieu de la pièce.

Je n’ai pas besoin d’en entendre plus pour comprendre que le DP1100 SG et tous les autres lecteurs seront à la ramasse. ( mais je n’en ai aucun avec le fameux TDA1541 et à part le Ken en DACR/2R , ce sont des DACs Delta Sigma multibits avec des amplis OPs ou un étage à composants discrets pour le CD 63 KI )

Il me tarde d’écouter le Trio infernal. C ‘est la plus grande surprise. Le jazz fusion avec ses sonorités inédites, à la limite agressives est assez difficile à passer. Le Microméga renforçait le coté agressif et l’écoute n’était pas reposante, surtout à fort niveau ( celui d’un concert en live ) très vite on doit baisser le son, puis là cette musique devient fade. Le Kenwood et les Onkyo s’en sortaient mieux, le son était moins agressif, presque mélodieux. C ‘est comme si JML avait changé de guitare, vraiment.

Avec le CD380 lampizé, on retrouve les sonorités inédites des concerts de JML. C ‘est parfois violent, mais sans être agressif. La basse de Jaco, est d’une pureté. Plein de petits détails dans un duo Jaco JML, presqu’en sourdine à la fin d’un morceau. Je perçois davantage les nuances du jeu de Tonny Williams. C ‘est la première fois que j’entends distinctement le nom des musiciens lorsqu’il les présente ( un peu son accent et le fait qu’il marmonne à coté du micro, font que ce n’était pas très intelligible ).

A la fin d’un morceau en live, les spectateurs applaudissent et commentent, on devinerait presque où ils sont assis dans la salle.

Pour la voix, je sors un CD du « Glaude ». Il chantait bien l’animal. Il me tarde d’écouter Nougayork ( son bras d’honneur à son éditeur qui l’a viré ). Une belle revanche, aucun des grands musiciens de jazz contactés pour l’accompagner a refusé la proposition. J ‘aime bien l’attaque, mais ensuite ça devenait un peu touffu, il fallait baisser le niveau. Avec ce lecteur, ça sort bien même à un bon niveau et on distingue bien chaque instrument.

Envie d’écouter les deux virtuoses de la guitare acoustique : « Duet » de Birelli et Luc. tout simplement génial. Là aussi j’ai l’impression qu’ils ont changé de guitare : plein de petits détails, de variations insoupçonnées. Idem dans leur jeu de percu sur la caisse.

Sincèrement je n’ai pas envie de réécouter ces morceaux sur mes autres lecteurs, pour comparer, tellement la différence est importante entre un étage analogique à amplis Ops et un étage analogique à lampes.. Ce qui saute aux yeux, c’est le nombre de composants très réduit de la version lampes. Il y a un autre élément important : le lampizator a optimisé les condos de découplage du TDA 1541 A

Des photos :

CD380-2

CD380-3

CD380-4

Remarques !

Bien sûr on peut s’amuser à changer les amplis OPs, mais rien est moins sûr qu’ un super ampli OP donne de meilleurs résultats si les éléments autour ne sont pas optimisés pour cet ampli OP.

C ‘est ce qui ressort de la discussion sur les amplis OPs pour les DACs sur le site de JiPi.

Les fabricants de DACs donnent des schémas type de l’étage analogique pour chacun de leurs DACs, ces schémas ne sont pas toujours respectés par les assembleurs qui utilisent ces DACs. Idem pour les alimentations.

Conclusion :

Ca ne sert à rien d’en écrire davantage sur la lampization des lecteurs de CD, pour convaincre les sceptiques, il suffit d’en écouter un pour se faire une idée.

J ‘ai du rendre le CD380 à son propriétaire, après deux mois d’écoute, mon prochain lecteur sera lampizé, point barre.

Publicités
Cet article a été publié dans Lampization lecteurs de CD et DACs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Un petit lecteur de CD qui décoiffe ! Philips CD380 version Lampizator

  1. Joseph Nkalou dit :

    Je préffaire aussi mon CD de vien aussi pareil meri

  2. Laurent FINET dit :

    Bonsoir,
    Il est possible de supprimer le sur échantillonnage et de mettre une horloge de meilleure qualité.
    Pour atteindre le nirvâna il est souhaitable aussi d’alimenter le TDA 1541 avec des régulateurs faible bruit autre que 78xx-79xx. J’ai pour ma part lampisé un revox B226 un retour en arrière est impossible.
    Les choix de Lampizator concernant les tubes et surtout les valeurs de découplage du Tda sont discutables.
    Pour ceux que ça intéresse un cdm4/11 est équivalent à un Cdm1 mk2. Simplement la platine est en métal, j’ai fait un échange sur un lecteur Philips 371 avec un cdm1mk2 d’un marantz 75mk2 Hz.

    Cordialement,
    Laurent

    • jacqueline73 dit :

      Merci de votre commentaire.

    • jeanlouis31 dit :

      Bonsoir Laurent,

      C’est vrai que l’on peut supprimer le sur-échantillonnage, l’essai a été fait et il s’avère que sur les lecteurs de CD, certains artéfacts sonores viennent de temps en temps taquiner les Tweeters donc il vaut mieux l’éviter.
      Sur un DAC, je suis d’accord avec vous, on obtient beaucoup plus de détails et de finesse au niveau du rendu sonore. C’est ce que j’ai fait sur le mien.
      En ce qui concerne l’horloge, il est plus simple de remettre en forme le signal disponible à l’entrée du TDA et de le réinjecter sur l’entrée de l’oscillateur (Br 16). C’est le meilleur moyen pour avoir une bonne synchronisation.
      C’est la méthode utilisée sur le Philips CD-620 de Jacqueline. À elle de vous dire ce qu’elle en pense et si le « Nirvana » est atteint.
      Pour ce qui est des tubes et après plusieurs essais, ce qui fait la différence à l’arrivée c’est la qualité de la paire que vous mettez en oeuvre. Après, tout est fonction des autres éléments de votre installation..
      Pour ce qui est du découplage, le Lampizator donne des valeurs qui améliorent le résultat, il se garde peut-être de donner trop de détails. C’est vrai qu’en utilisant une montée progressive des capacités en fonction du poids du Bit traité, le résultat est plus optimum. (C’était le principe utilisé sur les TDA1540 qui sonnaient si bien)

      JeanLouis31

      • laurent finet dit :

        Bonsoir,
        merci pour votre réponse qui peut m’aider à aller encore plus loin.
        De mon coté j’ai supprimé physiquement le SAA 7220 (génère beaucoup de « bruit »)
        mon horloge va directement sur le SAA 7210 pin 20 de mémoire.
        j’ai récupéré le signal WS BCK et DATA sur le SAA 7210 avec une résistance de 1K et direct sur le TDA.
        J’aimerai en savoir plus sur votre manière de réinjecter une partie du signal sur la pin 16.
        Je vais essayer un schema avec une zener une résistance de 2K2 et deux capa de 0,1µf. sur les pin 16 et 17
        Pour l’étage de sortie, je fais la conversion avec une résistance caddock de 75ohms et ensuite un simple étage avec une 6S3P DR. L’alimentation est plus délicate à réaliser self obligatoire et utilisation de capas à films métallisé. sinon c’est mou surtout pas de chimiques.
        C’est le meilleur tube que j’ai eu a essayer sur mon lecteur… même le meilleur tube tout court mis à toutes les sauces sur mon système..
        j’ai pas aimé le son du srpp de lampizator, mon schéma est plus précis, plus dynamique et surtout plus linéaire avec un grave très détouré puissant et qui descend très bas.
        L’aigu n’est pas en reste…. Je n’ai pas les pbs d’artefacts que vous décrivez…. du moins avec les 0,1µF en découplage.
        Pour les capas de découplage du tda, j’avais essayé divers valeurs jusqu’a 1µF mais le son est plus flou,moins précis… on a la sensation d’avoir plus d’air mais au détriment de la précision générale, avec de la distorsion audible sur les masses orchestrales et en particulier sur les voix de chœurs.
        tout est rentré dans l’ordre avec les 0,1µF.
        J’écoute avec un préampli de mon cru triode 6S3P DR et un ampli triode GM70 dont j’ai trouvé le schéma sur le net.
        Mon câble est mono brin argent isolé coton (audioprana)
        mes enceintes sont des JBL 4315A
        Mon lecteur est un revox B226 avec une CDM1 et un tda 1541A S (issu d’un autre lecteur qui à fait les frais de mes bricoles )
        J’ai aussi une squeezebox « lampizator » avec un étage de sortie utilisant des transfos lundahl.
        Mon revox l’enfume magistralement.
        Cdt
        laurent

  3. jeanlouis31 dit :

    Bonjour,

    La solution que je mets en œuvre est celle que vous allez essayer et qui a été réalisé par Grundig sur le CD-9009.
    Pour ce qui est des capas de découplage, le résultat final dépend beaucoup du tube utilisé. Sur les tubes miniatures 6N16B, on ne retrouve pas les problèmes que vous citez, l’amplitude est là et les détails sont bien présents
    Pour ce qui est du TDA, si vous avez l’occasion de tester un TDA 1541 R1 (non A) vous serez certainement surpris par le résultat par rapport à la série des TDA1541A.
    Pour plus de détail sur la famille TDA1540 et 1541, vous pouvez aller sur ce site riche en informations :

    http://www.dutchaudioclassics.nl/philips-tda1541.asp#tda1541-DEM

    Après, c’est une question de choix au niveau des modifications à faire. IL ne faut pas que le lecteur de CD devienne une usine à GAZ.
    L’alternative pour aller plus loin, c’est de réaliser un DAC qui met en œuvre le TDA1541 dans les meilleures conditions avec pour objectif d’obtenir des résultats équivalents au lecteur de CD mais avec un PC portable.
    Chipset CS8412 et TDA1541.
    Une carte USB qui va attaque le CS8412
    Une alimentation avec un transfo qui génère les tensions (1 enroulement par tension)
    Un étage de sortie à lampe. (personnellement, j’aime bien le SRPP pour ces qualités)

    En espérant avoir amené un peu d’eau à votre moulin,

    Cordialement,

    JeanLouis31

    • laurent finet dit :

      Bonjour
      J’ai réalisé la modification « grunding » pour la synchronisation de l’oscillateur, je ne regrette pas d’être intervenu, le son est plus dynamique, encore moins stressé, et l’aigu est beaucoup plus subtil et mieux timbré et le grave descend plus bas.
      Pour revenir au srpp, je le trouve moins détaillé qu’un étage triode, mais il est plus facile à mettre en oeuvre surtout pour son alimentation.
      Je vais essayer de réaliser un dac I2S avec deux TDA 1541, d’ici quelques mois.
      Bonne semaine
      laurent

  4. jeanlouis31 dit :

    Bonjour Laurent,

    Alors, vous avez réussi à atteindre un nouveau Nirvâna.
    Pour le schéma avec les deux DAC, Voir le GRundig CD-9009 qui en est équipé avec bien sûr la modification de l’oscillateur du TDA1541.
    Bon courage pour la suite.
    Cordialement

    JeanLouis31

  5. Laurent FINET dit :

    Savez vous ou je peux trouver un schéma du grunding CD 9009?
    Merci d’avance
    Laurent

  6. Benoît dit :

    Bonjour Jean Louis et Jacqueline,

    Je ne suis pas du tout bricoleur et je ne saurais ouvrir le capot d’un lecteur CD pour y faire toutes sortes de changements.
    En revanche, j’aimerais vraiment pouvoir acheter une platine vintage comme cette Philips, révisée et avec tous les changements de capacités nécessaires et toutes les autres optimisations dont vous parlez.
    Jean-Louis : vous arrive-t-il de faire cela pour des particuliers ?
    Si non, connaissez-vous un électronicien qui puisse faire ça dans les règles de l’art ?

    Autre question : j’adore tout à fait le côté humble et sans prétention de ce lecteur CD. Toutefois, les caractéristiques techniques semblent varier ici ou là à propos du convertisseur.
    Certains parlent d’un TDA 1543, d’autres d’un TDA 1541A et d’autres enfin d’un 1541 R1. A vous lire, le fait qu’il s’agisse bien d’un 1541 R1 est très important.
    Est-ce que le convertisseur a changé en fonction des années de production ?

    Merci d’avance pour vos réponses si vous pouvez m’éclairer.

    Bien cordialement,
    Benoît

    • jeanlouis31 dit :

      Bonjour Benoît
      Pour ce qui est des caractéristiques techniques de ce lecteur, les premiers ont été réalisés avec le TDA1541 R1 ensuite les TDA1541A qui est une évolution du TDA1541 et ensuite le TDA1543 qui a remplacé la série des TDA1541.
      Tous les modèles que je modifie sont équipés de TDA1541 (R1 ou A ou A R1)
      Les lecteurs que je réalise sont mis en vente sur « leboncoin » ou « un peu plus cher sur ebay « pour compenser les frais de commission.

      Cordialement,
      JeanLouis31

      • Benoît dit :

        Bonjour Jean-Louis,
        Merci pour votre réactivité. Je suis bien sûr intéressé par les lecteurs que vous vendez. En revanche, comment les trouver sur le bon coin ou eBay ?
        Sinon, pouvez-vous m’envoyer les infos sur les lecteurs en vente sur l’adresse suivante (qui n’est pas mon adresse principale mais qui me sert pour ce genre de choses) : fdsqpoiuytreza at gmail.com ?
        Merci d’avance pour les éclaircissements et à très bientôt.
        Musicalement,
        Benoît

  7. benoit dit :

    Bonjour Jean-Louis,
    Merci pour les infos, je suis evidemment interesse par les appareils que vous modifiez. Mais comment puis-je reconnaitre vos annonces sur le bon coin ou sur ebay ?
    Vous pouvez egalement m’envoyer les infos sur les produits en vente a l’adresse suivante : fdsqpoiuytreza at gmail.com . Ce n’est pas mon adresse principale bien sur mais je la communique et la consulte dans ce genre de cas. Dans l’attente de vous lire, je vous adresse un grand merci pour la reactivite dont vous avez fait preuve suite a mon 1er message.
    Musicalement,
    Benoit

  8. Ping : Lampization et Musique Dématérialisé | Passion HiFi Vintage

  9. Tony dit :

    Bonjour Jean Louis,

    je suis tombé par hasard sur un de tes nombreux articles ! Très intéressants avec pas mal d’infos. Il se trouve que j’ai également réalisé un DAC Vintage que j’ai baptisé DAC Officina, c’est un DAC modulaire ou l’on peux choisir le DAC qui sera employé et écouté !

    J’avais réalisé 3 platines distincte pour chacune d’entre elles, il y à un PCB pour le célèbre TDA1541, le non moins célèbre l’AD 1865 et le PCM 1794 !

    Il y a bien sûr également un étage de sorties stéréo à base d’AOP et un second à base de tube.

    Le tout bien sûr avec des alimentations ad oc bien étudiées et bien dimensionnées ! En outre ma philosophie ma amené à réalisé une alimentation HT à base de valve EZ80 et filtrage CLC pour l’étage de sortie a base de tube (ecc88/6dj8 ou 6n23p-ev, e188cc) ! Les résultats sonores sont vraiment excellents !

    Voilà tout cela et expliqué sur mon Blogg perso et son article dédié ici : http://officina-tron-audio.blogspot.ch/2014/10/dac-nos-realisation-dun-projet.html

    Il y à bien sûr pas mal d’autres projets et/ou modules et chaque lecteurs je pense y trouvera quelques choses d’intéressants.

    Meilleures salutations. Tony

  10. Boris dit :

    Bonjour Jacqueline 73.
    Je possède un Philips CD380 depuis plus de 20 ans, voire 25 ans,
    Je désirerais savoir si votre ami lampizateur accepterait de mettre les mains sur le mien?
    Merci de votre réponse.
    Boris

  11. jeanlouis31 dit :

    Bonjour,
    Vous trouverez sur ce Blog toutes les informations nécessaires pour réaliser VOUS-MEME les modifications sur votre matériel ici :
    https://passionhifivintage.wordpress.com/2015/01/25/lampization-dun-lecteur-de-cd-mode-demploi/
    Personnellement, je ne touche pas à du matériel ne m’appartenant pas pour éviter tous risque.
    Sinon, ils sont en ventes déjà modifiés sur Leboncoin quand il y en a.
    (Recherche sur LBC dans le titre uniquement……. Sortie Lampes)

    Jean-Louis
    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s